Et quand, au-delà du réel, le néant devînt votre terre, l'éternelle loi fut mille fois murmurée : Méfiez-vous des cercles bleus...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Morchaint "Coeur de Lion"

avatar

Masculin

Messages : 14
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Chasseur de primes
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]   Jeu 5 Nov - 12:21

D'un signe de la main, Morchaint proposa au garçon de le suivre. En effet, le chemin vers son habitation ne serait pas long. Enfin, pas au sol. Mais le "travail" du guerrier nécessitait quelques précautions. Il préféra avertir son invité en temps voulu. Ils commencèrent par descendre des remparts par les échelles. Puis, s'aventurèrent dans la cité de la Justice. Par chance, il n'y avait pas âme vivante dans les rues, ce qui rassurait Morchaint, bien qu'à cette heure-ci, les gens normaux dorment, en général ! Dès qu'il arrivèrent à la première zone d'habitation, au Cœur Ouest d'Henêgbald, ils s'arrêtèrent. Le guerrier se regardait autour. Sa forte respiration lui donnait un air de prédateur. Là non-plus, personne. Ce n'aurait pu être mieux, pour lui. Car c'était à partir de ce moment que tout se corsait. Il prit le chemin de gauche, suivi par le garçon. Il emprunta la première ruelle. Des piles de caisses et de tonneaux la rendaient plutôt étroite. Avec son armure, Morchaint avait de la peine à passer. C'était donc avec une certaine férocité, qui semblait naturelle, qu'il poussa les éléments gêneurs et s'aventura dans la ruelle. Au fond, se tenait une échelle qui menait au toit de la maison à leur droite. Sans la moindre explication et sans attendre un instant, bien que se retrouver quelque peu à l'abri après une telle douche de pluie était agréable, il monta. L'échelle n'était pas assez haute pour monter jusqu'au toit. Il dut donc, en s'accrochant aux rebords des fenêtres, escalader l'habitation. Arrivé au toit, qui était assez plat pour se tenir debout sans trop de difficultés, il scruta l'horizon. La pluie empêchait la vision physique. Mais dans son esprit Morchaint pouvait voir cette rue ensoleillée, pleine de vie, lors d'une joyeuse journée comme les autres. Le jeune homme-lion avait passé sa première nuit seule entre une de ces joyeuses maisons, qu'il revît à nouveau sous cette pluie qui se faisait de plus en plus forte. Sans plus attendre, il avança le long du toit. Arrivé au bord, il sauta vers la maison suivante, toujours en son sommet. Environ en son centre, se tenait une ouverture de un mètre carré, plus ou moins. Morchaint dut se défaire de son armure pièce par pièce, qu'il mit petit à petit dans la fente sur le toit. Enfin, il y sauta. Il atterrit dans un grenier bien étrange. Car il disposait d'une couverture et d'un sac de farine, qui devrait servir de lit, d'une table, remplie d'avis de recherche et d'une bourse, d'une chaise, de quelques sacs, caisses et tonneaux, et enfin de quelques primeurs, posés ça et là. Sa cuisine semblait être formée de cailloux posés en cercle, d'une casserole et d'une poêle. Il s'adressa à son invité, sans le regarder vraiment.

« Ce n'est pas le dernier palais de la haute noblesse, je t'avais prévenu. Je ne crois pas avoir quoi que ce soit à t'offrir, malheureusement... »

Il prit la chaise et la posa prêt de son hôte, puis reprit la parole.

« Je pense qu'il est enfin temps de nous présenter. Je m'appelle Morchaint. J'exerce la profession de chasseur de primes, ce qui m'oblige de vivre comme un sapprobionte dans les maisons. Je choisis les pire habitations abandonnés pour me loger dans son grenier. En cinq ans, je n'ai dû "déménager" qu'une seule fois. J'essaie de ne pas me faire trop remarquer, bien que je me rende compte qu'on doit bien voir la fumer qui sort de l'ouverture sur le toit lorsque je cuisine. Mais bon... Tel a été mon choix de vie. Je ne regrette rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]   Mer 11 Nov - 4:22

Je suivis mon nouveau compagnon. Il me guida parmi les nombreuses venelles de la cité. Je n'avais aucune idée d'où nous allions, je m'en remettais entièrement à lui. Peut-être n'était-ce pas très judicieux de ma part, de laisser le sort d'un jeune garçon perdu et tremblotant - en l'occurrence, moi - entre les mains d'un total étranger. Enfin, je dit total, mais ce n'était pas tout à fait le cas, nous avions déjà quelque peu sympathisé, enfin assez pour qu'il m'invitât à trouver refuge chez lui.

La nuit aspirait notre vision, elle nous enveloppait, tel un immense drap déposé sur nos têtes. Je l'admirais par sa beauté calme, mais la craignais par son immensité ténébreuse. Entre ses mains, je me sentais tout petit, insignifiant, sans force, comme un enfant abandonné par ses parents. Étrangement, la présence de l’homme (dont je ne connaissais pas encore le nom, d’ailleurs) me rassurait, alors qu’elle aurait dû être la source même de mon hésitation. Si un quelconque danger se présentait à nous, je n'avais pas à avoir peur avec ce colosse à mes côtés. Il semblait si... si... comment dire ? Si confiant en lui même, du genre qu'il sait dans quelle direction il va et pourquoi. Quelqu'un de décidé, de fier, de courageux. Voilà comment je le percevais. Toutefois, il y avait cette espèce d'aura mystérieuse qui l'entourait, qui m'empêchait de percevoir toute émotion chez lui. Je n'étais pas capable de le cerner, comme je savais si bien le faire, habituellement, avec le commun des mortels. Avec lui, c'était différent, il était d’une transparence à en donner froid dans le dos.

Au tournant d'une ruelle, nous rencontrâmes un léger blocage peuplé de divers tonneaux et de caisses vides de toutes formes. Tout au contraire de ce qui m'était dans l'idée de faire, l'homme déchira tout ce fouillis de quelques coups de hanche. Wow! Hé bien, lui, il ne rigolait pas longtemps. C'était un vrai lion, comme le roi de la jungle, il traçait son propre chemin, éliminant tout élément gêneur. Mon assurance envers cet étranger d'une nuit en fut ressaisie. Je ne le voyais plus comme un pervers, escroc, assassin ou tout ce que vous voudrez. Non, je lui donnais ma confiance. Pourvu qu'il ne la brisa pas.

Je suivais mon guide comme un petit chien de poche, sans jamais le quitter des yeux. Lorsque je le vit escalader le pan de mur avec autant d’adresse, j’ouvris grand les yeux, subjugué par sa vitalité naturelle. Je me lançai à mon tour, s’il pouvait le faire, je pouvais le faire! Je pris mon élan, sautai et m’accrochai au rebord de la fenêtre. Je faillis glisser, mais je me rattrapai rapidement et grimpai le reste du mur avec moins de difficulté. Disons qu’il ne choisissait pas les chemins les plus aisés! N’importe qui, avec une mobilité plus ou moins réduite, n’aurai pu le suivre. Mais moi, j’étais jeune et vigoureux! Encore une chance! À peine arrivé sur le toit, L’homme sauta encore. Ohh! Un nouveau défi, génial! J’allais pouvoir m’amuser. Cependant, je dû prendre un plus grand élan que lui, vu ma petite taille et mes courtes jambes. J’arrivai à accomplir le saut sans trop de mal. Fier de moi, je bombai le torse et fit un petit sourire. Plus pour moi-même qu’autre chose, car dans cette noirceur et me tournant le dos, mon unique compagnon ne pouvait voir mon expression. Nous nous glissâmes par la trappe d’un grenier, ce n’était pas large, mais suffisant.

Je soupirai d’aise et de bonheur. Enfin à l’abri! Je n’en pouvais plus de cette pluie et de ce froid qui me rongeait jusqu’aux os. Je me débarrassai hâtivement de ma cape lourde et trempée, et la posai sur le dossier d’une chaise. Le foyer du guerrier était modeste, pauvre en décoration, mais agréable.

-Moi, tant qu’il y a un toit et de la chaleur, je suis heureux!

En fait, c’était un peu faux. J’espérais un thé, mais je n’étais pas encore sûr de l’avoir… D’ailleurs, c’était un luxe que l’homme ne pouvait probablement pas se payer. Toutefois, j’avais déjà dormis un peu partout, ce n’était pas ce grenier qui allait me décourager, loin de là! Mon hôte me présenta un siège que j’acceptai sans me faire prier. Il se présenta à moi. Un certain Morchaint. Un nom bizarroïde, mais plutôt rigolo. Un chasseur de primes ? Oohh, je n’étais donc pas si loin de la vérité, avec mes insinuations sur une hypothétique identité criminelle.

-Wow, hé bien… Ça ne doit pas être un métier très… facile ? Enfin. Moi, c’est Asteïs. Keefey Asteïs. Je suis nouveau en ville, je suis tout fraîchement débarqué du deuxième plan, aujourd’hui même. En fait, hier, si on prend en compte que minuit est passé.

J’hésitai quelques secondes avant de dévoiler mes intentions. Et puis merde! Lui, il avait été franc avec moi, alors pourquoi pas?

-Je suis venu dans la cité pour étudier la magie et perfectionner mon don, car j’ai une quête à accomplir. Mais avant, je dois devenir fort, intelligent et compétent. Je pratique la magie verte, la lumière et les ténèbres… Deux pouvoirs qui donnent un étrange rendement. Pratiquez-vous la magie, Morchaint?



Dernière édition par Keefey Asteïs le Dim 29 Nov - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Morchaint "Coeur de Lion"

avatar

Masculin

Messages : 14
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Chasseur de primes
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]   Ven 13 Nov - 16:03

Morchaint était resté debout, la seule chaise de la pièce étant offerte à son hôte. Alors qu'il pensait à s'assoir sur une caisse, il se demandait s'il lui restait encore quelques feuilles de thé quelque part. Alors que Keefey discutait, il fouilla dans ces quelques caisses qui traînait. La plupart contenaient essentiellement des ustensiles de cuisine, comme des fourchettes, des poêles ou des casseroles. Mais pas la moindre trace de nourriture. En effet, il préférait acheter ses primeurs uniquement le jour même où il les mangera. Seules quelques pots contenant des épices étaient posés sur la table ou les unes sur les autres. Il continua ses recherches en ouvrant les sacs. L'un contenait des petits morceaux de bois, un autre quelques graines. C'est là que le jeune garçon parla du second plan. Le guerrier s'arrêta net. Sa queue de lion, s'agitant habituellement dans les airs se figea avec lui. Bien qu'il avait imaginé que ce jeune devait provenir du second plan, il semblait surpris. Mais pas pour cette raison-là. Il eut comme une illumination. Une idée géniale. Rien de mieux que les dangers et obstacles du second plan pour tester ses capacités ! Tel était donc son prochain cap. Mais il avait une tâche plus importante pour l'instant : offrir de quoi boire à ce Keefey ! Il ouvrit donc un troisième sac. Et voilà ! Ce dernier contenait quelques brindilles et quelques feuilles en morceaux. À côté, ce tenait un tonneau avec une tasse en sa surface. C'était sa façon de reconnaître le tonneau contenant l'eau. Il ouvrit le couvercle et rempli la tasse. Il prit une petite poignée de ces brindilles et les mit à l'eau. Il tenait le bas de la tasse de sa main droite et chauffa le thé avec sa magie de feu. De la vapeur se forma à la surface et Morchaint offrit donc cette modeste tasse de thé à son hôte, sans lui demander son avis et si celui-ci désirait bien quelque chose ! Keefey venait de finir sa dernière phrase et posa une question à l'homme-lion.

« Je crois que tu peux répondre toi-même à ta question. Tu m'a bien vu pratiquer de la magie destructrice tout à l'heure sur les remparts. Mon père a décidé de devenir forgeron car lui aussi possédait le don du contrôle du feu. Et si tu veux tout savoir, je sais également maîtriser l'air. Mais je suis moins doué qu'avec le feu. »

Pendant qu'il parlait, Morchaint attrapa une caisse vide, l'approcha de son invité et s'assit dessus. Il prit le temps d'examiner ce jeune garçon en le regardant attentivement de tous les côtés, sans bouger de son siège. Venant du second plan, il pourrait être de n'importe quelle race. Mais il en conclut rapidement que ce devait être un Toruhal. Pas d'ailes de papillon, ni d'ange, pas de peau noire ou blanche, et visiblement ses membres postérieurs n'avaient rien d'anormal. Mais une chose le démangeait. Il n'avait aucun signe apparent de son animal métamorphe. Il n'hésita pas à demander.

« À ce que je vois tu es un métamorphe. Mais j'aimerais bien savoir quel est l'animal dont tu te transforme. Pour ma part, il me semble évident que je suis un homme-lui. Ma queue et mes dents me trahissent, mais ça a un certain effet sur les criminels. La peur affaibli le corps. Et ça m'arrange durant les combats... »
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]   Dim 29 Nov - 18:01

Du thééééé! J'attrapai la tasse qu'on me tendit sans me faire prier et bu, avec avidité, une longue gorgée. Le liquide chaud me brula la langue, mais je n'en avais que faire, j'étais aux anges. J'admirais les talents de Morchaint pour la magie destructrice, art que je ne connaissais point et ne savais maîtriser. Chacun de nous naît avec un don différent, moi je n'avais pas hérité de celui-ci, c'était ce qui le rendait si admirable à mes yeux.

Morchaint était robuste, costaud et impressionnant. Moi, j'étais mince, pour ne pas dire maigre et mes jambes étaient encore plus courtes que je l'aurai voulu. Toutefois, nous partagions le plus important. L'animal en lequel nous nous transformions était le lion. Le roi de la jungle, le plus fort et le plus aimé. Celui qu'on respectait et vénérait. Tout ça, Morchaint l'avait. Mais moi... non. Je ne ressemblais en rien à mon animal, hormis peut-être ma tignasse très fournie, mais même là, je n'avais même pas un poil sur le menton! Bon... C'était plutôt normal, à mon âge... Mais, il restait que j'aurai souhaité ressembler plus à l'animal qui m'habitait. À cette étape de ma vie, la bête fauve en moi ressemblait plus à un lionceau qu'à un véritable prédateur.

-Je suis comme vous, Morchaint, le plus beau, le plus fort, le plus agile des fauves, le lion.

En disant cela, je dirigeais mes compliments vers lui, le seul véritable félin de la place.

-Sauf qu'à mon âge... ma transformation relève plus du lionceau.

C'était moins prestigieux, dit comme ça, mais c'était la vérité.

-Sur mon corps, il n'y a rien qui puisse trahir mon identité animale, cela ne me gêne pas, d'autant plus que ça peut être un avantage.

Je tenais à être véridique avec lui. Lui qui m'avait exposé ses vérités en face, sans aucune pudeur. Je voulais être à sa hauteur.

Je vidai, d'un trait, le reste de mon thé, je l'avais englouti dans le temps de le dire. La chaleur dans ma gorge et mon estomac me sécurisait. Je détestais avoir froid, je préférais nettement être en sueurs, au beau milieu du désert, que trempé jusqu'aux os ou transformé en glaçon dans un univers de neige et de givre.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un accueil... chaleureux ? [PV : Keefey Asteïs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dédale des Venelles :: Coeur Ouest -