Et quand, au-delà du réel, le néant devînt votre terre, l'éternelle loi fut mille fois murmurée : Méfiez-vous des cercles bleus...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Sam 7 Nov - 15:40

Elle était tendue, très tendue... depuis bien plusieurs minutes, elle malmenait le tissu de sa robe à deux mains, au niveau des genoux. Debout, Yestirah regardait parfois de droite à gauche, nerveuse d'être vue alors qu'elle était si peu prête. Prête à quoi me demanderez-vous ? pour cela, il faut revenir quelques levés de Dame Soleil plus tôt...

On lui avait demandé de participer à une représentation musicale, très bien payée, et l'établissement qui l'employait avait décidé d'accorder la requête pour une modique somme. L'event était relativement important et prévenue à la dernière minute, la darowen avait dû se hâter pour arriver à la première répétition. Silencieuse, elle écouta toute les instructions, cherchant à imprégner dans sa mémoire les consignes données. Cependant elle ne s'attendait point vraiment à passer l'audition en même temps que les autres danseuses, et non préparée intérieurement... elle eut beaucoup de mal à suivre. Ayant tout de même enregistré la chorégraphie, elle ne fut nullement dans le rythme, faisait trois petits pas trop tôt, tournoyant trop tard... la répétition se termina rapidement et son sac en main, elle rentra chez elle avec un gout amer sur le bout de la langue, celui d'avoir déçu, de n'avoir pas su combler toute les attentes qu'on avait porté en elle. Sévèrement réprimandée par la patronne, Yestirah s'était décidée à s'entrainer tout les soirs, quelques heures avant le levée de l'Astre Penseur.

Alors elle était là, debout immobile, vêtue de la tenue qu'elle devait portée, c'est à dire une robe coupée en V dans le dos, laissant ses petites ailes de Darowen déployée, des pan de jupe se déployant derrière elle comme une queue de paon, tout de ruban et tissu brillant, et devant, un peu de dentelle et de froufrou dévoilant une culotte longue et bouffante lui allant un peu au dessus des genoux. Yestirah ne se sentait pas ridicule, c'était sa tenue de travail du jour, et la couleur gris lavande n'aurait su trop attirer l'œil des curieux passants bien que de toute manière, elle s'était tassée dans le coin le moins fréquenté, le plus calme, pour être sûre de garder sa concentration. Pied nue dans l'herbe, la danseuse tâcha de vider son esprit de tout parasite. Elle avait fait amende honorable ... mais cela ne suffisait pas... maintenant il lui fallait tout corriger, reprendre tout depuis le début Expirant l'air et inspirant profondément, elle leva la main, revers au ciel, et entonna dans sa tête la mélodie.

Voila, elle s'envolait presque, petits bonds gracieux, jouant sur la mélodie malicieuse... feintant d'aller à gauche pour revenir à droite, tournoyant, cherchant à jouer, courant, puis, la chanson se calmant, revenant sur ses pas, au milieu d'une scène imaginaire, et se couchant, genoux contre l'herbe tendre, tel le cygne fatigué, ferme les yeux et s'assoupit... Yetsirah resta bien quelques secondes ainsi, souffle court, savourant en silence, cette victoire.

* J'ai réussi ! *

Doucement elle se releva, un sourire ornait son visage. Maintenant que cette chorégraphie lui était acquise, après de nombreux soir d'entrainement, elle pouvait calmer son inquiétude, et peut être se reposer un peu. C'est alors qu'elle l'entendit, ce joli son de harpe qui pénétrait son âme. Oubliant la représentation prochaine et sa dernière victoire contre elle même, elle leva les yeux, cherchant de ses yeux gris d'où provenait la mélodie. Fouillant et fouillant, elle perdit petit à petit l'envie d'en connaître la provenance, et entama quelques pas d'une seconde danse, plus quelconque cette fois-ci, laissant son corps être quitté par la musique et non par l'esprit.


Dernière édition par Yestirah Vorfolriel le Sam 7 Nov - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suyin Ganae

avatar

Masculin

Messages : 315
Age : 25
Nomade

Parchemin Administratif
Profession: Ménestrel
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Sam 7 Nov - 19:32

Les yeux clos, le visage tourné vers le sol, assis contre un arbre tourner vers la ville et non le jardin, Suyin jouait à l'abri de la plupart des regards une mélodie originale et inachevée. Le jardin de Nôtburg possédait, celon de nombreux musiciens qu'il avait rencontré, des propriétés presque magique en ce qui concernait l'inspiration et c'est donc sans surprise que ce lieu devint vite un des lieux préféré du métamorphe.

Il arriva au passage qui lui donnait du fil à retordre, ou plutôt dans le cas, des cordes à pincées. Il entama une improvisation, de quelques secondes, la mélopée qui sorti de ces quelques secondes aurait pu le satisfaire, lui, comme de bon nombres de passant qui savait où l'écouter malgré le fait de se tenir en retrait derrière un arbre. Mais quand Suyin était dans ces Jardins, il attendait autre chose de ses mélodies qu'un simple plaisir à l'oreille.
Il s'arreta, se leva doucement. Il parcouru de la paume de la main la surface de l'arbre, c'était un platane, son écorce presque lisse savait rappeller bon nombre de souvenirs au Toruhal. Il entreprit de faire le tour de l'abre pour voir ce qu'il se passait de l'autre coté, vers l'interieur des jardins...

Là, une femme dansait, ou plutôt, venait de s'intérompre juste au moment où aparament il avait arreté sa mélodie. Il la regarda, et le personnage qui accaparait maintenant son regard tourna alors la tête, comme pour chercher l'origine de l'arrêt de la musique qui avait sû l'entrainer dans sa danse. Suyin intrigué, repris la harpe qu'il avait laissé au sol. Et repris la mélodie depuis le début. Peut être l'avait elle vu, peut être pas...

C'était sûrement une Darowen, comme il y en avait tant d'autre dans cette ville, mais sa taille plutôt petite pour cette espèce laissait perplexe Suyin. Toute fois, le Vieu Chiraï qui le premier lui avait indiqué ces jardins comme magiques, n'avait pas tord. Avec cette nouvelle actrice dans la mélodie, l'inspiration venait, au fil de ses pas, de ses vrilles. La mélodie maintenant achevée, Suyin s'avança vers la jeune femme.

Bonjour gente demoiselle, excusez moi de vous interpeller, je souhaiterais vous remercier. Pourriez vous m'indiquer comment je puis m'y prendre ?

Là, Suyin attendit la réaction de la Darowen.


Dernière édition par Suyin Ganae le Sam 7 Nov - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Dim 8 Nov - 8:31

La demoiselle continuait de bouger au rythme de la mélopée qui s'envolait dans les airs. Sans s'en rendre compte, elle utilisait son pouvoir du vent, faisant naître une petite brise autour d'elle qui soulevait ses mèches de cheveux et caressait ses plumes argentées. Qu'il était bon de se laisser aller, plus de chorégraphie précise, onduler comme l'air, malicieux enjôleur, qui vous glisse entre les doigts alors que vous tentez de le saisir. Lorsque les dernières notes furent jouées, elle s'arrêta, calme, à nouveau très sereine comme si cette musique l'avait fait renaître à la manière des Dïurians. Calmant sa montée de lyrisme dans l'air, elle réajusta quelques mèches de cheveux derrière son épaule avant d'entendre quelques bruits de pas fluet dans l'herbe, quelqu'un s'avançait vers elle, à une vitesse de marche tranquille.

Yestirah tourna sur elle même pour voir qui venait, le cœur battant. Ce n'était pas un simple passant qui s'en allait juste par un chemin près d'elle, c'était un jeune homme venant tout droit s'adresser à elle. A sa harpe, elle devina qu'il était l'auteur de la mélodie, et l'idée qu'il ait pu la voir danser sur sa chanson lui fit monter le rose au pommette immédiatement ! Quelle idée embarrassante...

"Bonjour gente demoiselle, excusez moi de vous interpeller, je souhaiterais vous remercier. Pourriez vous m'indiquer comment je puis m'y prendre ?"

La jeune femme recula de quelques pas, se mettant à torturer un des rubans du costume sur sa hanche. Elle ne pouvait pas lui répondre, elle en était dans l'incapacité.

* Que vais-je faire ? il me demande de lui dire comment me remercier ! mais me remercier pourquoi ? je n'ai rien fait de particulier...j'ai juste dansé un peu... peut que je n'aurai pas du... oh il me regarde ! mon silence doit l'intriguer...mais je ne peux pas parler, comme pourrai-je lui faire comprendre ? *

La darowen se maudit-elle même pour n'avoir pris un parchemin et une plume avec elle. C'est qu'elle n'avait pas prévu de rencontrer des personnes aujourd'hui... alors elle n'avait rien emporté pour communiquer ce qui dans la situation était assez navrant...embêtant... tournant la tête de droite à gauche, cherchant de quoi communiquer, elle revint sur lui, posant ses yeux délicats gris métal, ponctué d'une once d'affolement. L'idée lui vint soudainement. S'avançant vers lui, elle saisit sa main et tourna sa paume vers le ciel, bien parallèle au sol. Du bout de l'index, elle dessina lentement comme si cette paume était un manuscrit et que son doigt était la plume. C'était assez court, voir même trop... mais c'était assez explicite dira-t-on !

* J'espère qu'il comprendra ! *

Sur cette paume, elle avait tracé du bout de l'ongle... : " ? "
Elle ne pouvait pas dire plus, craignant qu'alignant trop de lettre, il en perde le décompte et que cela devienne un charabia incompréhensible. Yestirah craignait également qu'il se demande pourquoi elle ne prononçait son, favorisant plutôt la communication tactile et silencieuse. Il faut dire qu'en ville il était assez rare que les gens viennent lui parler comme ça... les demoiselles de compagnies n'ont pas forcément bonne réputation, on les dit libertines, de mauvaise... compagnie ! mais c'est les confondre avec d'autres femmes, car elle était de celle qui ne font que divertir les yeux et non le toucher. De plus, son infirmité était quelque chose qui dans l'affinité déplaisait aux hommes. Ce fut à son tour d'attendre une réaction du jeune homme qu'elle ne parvenait pas encore à situer... il aurait pu être darowen comme elle avec ses yeux bleus limpides et sa taille plus haute que la sienne ( parfois elle avait l'impression de faire honte à sa race par sa petitesse ) mais ses cheveux longs bruns ... elle songeait alors à un Toruhal.
Revenir en haut Aller en bas
Suyin Ganae

avatar

Masculin

Messages : 315
Age : 25
Nomade

Parchemin Administratif
Profession: Ménestrel
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Dim 8 Nov - 9:59

La jeune femme ne répondit pas, ou plutot pas comme Suyin l'attendait. Elle avait prise sa main et dessiné ce qui lui semblait un point d'intérogation. Pourquoi cette inconue ne parlait pas ? Ceci était un mystère. Peut être avait-elle fait veux de silence, ou bien avait elle perdue l'usage de la parôle. Un mystère qu'il serait bon d'élucider plutard. Suyin s'en voulu alors un peu, de pouvoir parler alors que son homologue ne le pouvait pas. Il s'adressa à elle directement une derniere fois.

Voila de longs jours que je cherche suite à la mélodie que vous venez d'entendre. De longs jours à parcourir de long en large ces Jardins et autres lieux aux vertues inspiratrice. Mais de tout ceux là, aucun ne pu me contenter dans ma quête d'inspiration. Cependant, vous voyant danser, au rythme de vos pas, de vos pirouettes, je sus immédiatement comment finir mon oeuvre. C'est pourquoi je souhaite vous remercier activement. Mais avant toute chose, présentons nous.

Là, Suyin enleva sa cape et détacha le foureau de son sabre. Il les posa à plat dans l'herbe et passa ses deux mains au dessus d'eux. Du sable se mit alors à s'élever doucement des nombreuses poches et recoins de la cape, et le foureau qui possedant une couleur allant du gris au vert se teinta peu à peu en un gris métalique au fur et à mesure que le sable prisonier des aspirités s'élevait dans l'air. Voyant qu'il n'avait pas été dans le désert depuis quelque jours et que ces pauvres grains de sable ne serait pas assez pour l'usage qui leur réservait, suyin attrapa sa sacoche et en sorti un bocal de sable qu'il préférait toujours avoir sur lui.

Là, il fit voleter le contenu un instant avant d'étendre le tout sur la cape pour constituer une fine plaque lisse de sable. Il chercha alors des yeux ce qui serait assez pointu pour être utilisé comme un stylet, saisi une sorte de clef servant à accorder sa harpe et traça dans le sable d'une écriture quoi qu'un peu grosse mais très élancée.

"Suyin Ganae"

Il laissa à son interlocutrice le temps de lire puis passa sa main au dessus du sable qui reprit alors la forme d'une plaque lisse, prête à être employé. Il tendit alors la clef qu'il venait d'utiliser à la jeune demoiselle attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Dim 8 Nov - 16:09

Ainsi elle lui avait permis de terminer une mélodie depuis longtemps inachevée... Yestirah était gênée, elle ne se connaissait pas encore de vertu aussi impressionnante que celle de muse pour le bard ! Il y avait de quoi la surprendre ... encore fut-elle vêtue d'une robe pour une danse plus charmante mais elle était vêtue du costume qu'elle porterait à la représentation, un costume d'opéra pour homme rafistolé pour faire plus féminin. [lien pour le costume] Il n'y avait en lui aucun grâce, aucune légèreté... d'ailleurs ne pouvant chanter, elle serait doublée par un grand tenor pour la représentation. Une scène pour femme, mais avec des voix d'hommes. Ainsi en avait-il été décidé, une pièce assez original. Avait-il été inspiré par la première ou par la seconde danse ? elle l'ignorait, et était bien trop intimidée pour le demander.

Devant ses yeux s'effectuaient magie, il devait être une personne au élément de terre et air pour pouvoir manipuler le sable ainsi... Yestirah se sentit plus proche de lui de savoir qu'il avait un don en commun. Observant avec attention tout ses gestes et ses mouvements, elle eut bien à comprendre ses intentions quand elle le vit écrire sur la plaque avec une clef de barde, son nom. Suyin Ganae, il s'appelait Suyin Ganae, un nom qu'elle inscrivit dans sa mémoire. avant que le tapis de sable ne redevienne lisse, imbu de toute écritures. Il lui tendit la clé, et timide la darowen s'en saisit. Restant un moment à fixer le sable fin, elle fini par se mettre à rédiger son nom d'une écriture qui fut toujours la sienne, trait fin avec de grande boucle peut être exagérée, une écriture féminine et appliquée d'autant plus qu'elle avait devant elle un spectateur de sa typographie.

" Yestirah Vorforliel "

Observant satisfaite, elle attendit il efface son prénom ainsi marquée pour se mettre à continuer d'écrire, penchée, sa queue de cheval tombant sur son épaule pour lui gérer un peu la vue.

" Nul besoin de remerciement Sire Ganae ! je suis ravie de vous avoir aidé "

Et écrivant cela, Yestirah se pencha respectueusement, assise sur ses genoux, lui adressant un sourire heureux, les yeux pétillants de paillettes. Elle était vraiment heureuse d'avoir pu l'aider d'une manière ou d'une autre, cela lui plaisait énormément. C'était un sentiment chaud qu'elle appréciait, enveloppant son petit cœur tendre.

* Il a l'air gentil et poli, il parle dans les règles de l'art. C'est rare de trouver un gentleman ces temps-ci. Je me demande bien quel âge il a, car il me semble bien jeune quand même.*

La demoiselle ajouta en petit caractère en dessous de sa phrase : " vous pouvez me parler, je suis muette mais puis encore ouïr " . Une petite précision car elle ne voulait pas qu'il se dérange à écrire ses paroles dans le sable alors qu'ici, elle était la seule à avoir l'incapacité de prononcer mots.
Revenir en haut Aller en bas
Suyin Ganae

avatar

Masculin

Messages : 315
Age : 25
Nomade

Parchemin Administratif
Profession: Ménestrel
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Lun 9 Nov - 19:44

Suyin passa sa main une nouvelle fois sur le tableau improvisé qui redevint aussitôt lisse. Là, Suyin, n'ayant plus sa clef de Barde, et n'osant pas la redemander, il concentra juste assez d'énergie pour réaliser ce qu'il allait entreprendre dans sa main gauche. Poing fermé, le peu d'énergie présent dans la main sufisait à faire léviter une partie des grains de sable. Suyin passa alors cette main au dessus de la masse sableuse qui se creusa alors sous elle, scultant dans le sable ce que voulait le Toruhal. Aprés le passage, en écriture fine, ouvragée, apparaissait un texte parfaitement lisible.

"Je souffrirais beaucoup de parler alors que vous ne pouvez, ou voulez, émettre un son. Ce moyen de communication est tout aussi rapide pour moi, et j'ai ainsi l'impression d'être votre égal, même si je peux dire que je triche un peu."

Laissant le temps à son interlocutrice de lire, il effaça et continua.

"Je souhaite réellement vous remercier. Si vous ne voyez vraiment rien, je serais honoré de vous accompagner une nouvelle fois dans votre danse ou de faire plus ample connaissance en vous invitant à vous désaltérer avec moi."

Suyin laissa alors l'étendue de sable vierge affin que la jeune femme puisse répondre à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Mar 10 Nov - 6:43

C'était bien la première fois qu'une personne cherchait à se mettre à son niveau, cela n'était encore jamais arrivé... d'habitude les gens ne voulaient pas le faire, car c'était se rabaisser, se rabaisser plus bas que terre au rang de ces infimes qui tâchent la ville de leur présence. Pour les gens les infirmes n'étaient pas les bienvenus dans la communauté, incapable de servir comme il faut leur race, leur gouvernement. Au fond Yestirah les comprenait, à part les divertir, la jeune femme ne pouvait absolument rien faire... elle savait à peine se battre, et ne savait pas combiner ses deux dons... dans une société elle aussi inutile qu'inutile ! aussi, lorsque Suyin parla .... enfin écrivit le gêne de parler et me désir d'être son égal.... son cœur sauta un battement, tambourinant furieusement dans sa poitrine. Que venait-il juste d'écrire ? ne rêvait-elle pas ? La darowen afficha un sourire des plus doux, presque émue en lisant ce message.

Puis il s'effaça, et en vint un autre... vu qu'elle avait la clé il avait changé de méthode d'écriture, et sa typographie était devenue vraiment agréable à l'œil. Il voulait soit l'inviter à trinquer la boisson, soit l'aider dans une autre danse....Yestirah posa le pour et le contre dans son esprit.

* Je ne peux pas boire.... la plus petite hydromel peut m'engourdir et j'aurai besoin d'aide pour rentrer après... or je ne pourrai pas lui dire où j'habite. D'ailleurs non ! il ne faut pas que je sache, il n'a pas l'air de connaître mon métier, c'est une bonne chose qu'il l'ignore. Oui la danse me semble une option plus prudente. *


Prenant la clé, elle se pencha, une main retenant ses cheveux avant d'écrire de son écriture si fluette.

" Je serai ravie de danser avec vous Sire Ganae. "

Et elle leva le nez vers lui, tendant la clé pour qu'il puisse la reprendre. Elle n'allait pas la garder... et puis elle l'aurait à la limite gênée de devoir la tenir dans sa main. Se levant, Yestirah désengourdit ses petites ailes immobiles dans son dos, dans une danse toute les parties de son corps se trémousse au rythme des sons, les ailes faisaient parties du lot bien que c'était assez dur.


Dernière édition par Yestirah Vorfolriel le Mer 11 Nov - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suyin Ganae

avatar

Masculin

Messages : 315
Age : 25
Nomade

Parchemin Administratif
Profession: Ménestrel
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Mer 11 Nov - 14:52




Suyin souria, prit la clef de barde, il l'approcha alors de sa harpe. Rapidement, avec des gestes fins et rapide, il décrocha des cordes précises, et les remis dans des positions differantes. La Harpe était spéciale, il l'avait lui même construite de telle façon qu'elle puisse avoir de multiples usages mais surtout, de multiple sonorité. En racourcissant ainsi toutes les longueurs de cordes, les sonorités s'en trouveraient changées en plus aigües et claires. Suyin parcouru alors toutes les cordes vérifiant leur longueur, en arrangea rapidement quelques unes puis, semblant plus ou moins satisfait des sons produits, il jugea qu'il serait capable de retrouver les bonnes notes en jouant.

Voyant la Jeune demoiselle prête, il entama sa mélodie. Celle-ci, était rapide, et les sonorités aigües qui se dégageait renforçait cette aspect, cependant, une corde n'avait pas été bougée. Il s'agissait de la corde perpendicullaire à toutes les autres, la plus épaisse. Ponctuant certains accord de cette note grave, la musique possaidait alors une sonorité propre, mélodie qu'il ne réservait que dans certaines occasions car possedant certaines propriété.

"Il est temps de voir si je n'ai pas perdu la main concernant cette mélodie. J'espère ne pas décevoir la Demoiselle Vorforliel en lui présentant un cadeau raté..."


Chassant cette pensé Suyin se concentra pour donner toute l'amplitude que necessitait cette partie là de la musique.

En effet, peu de temps aprés que les accords graves aient pris place au centre de la mélodie, les grains de sables présents autour des deux protagonistes vibrèrent avant de se mettre en mouvement sous l'effet combiné de la fréquence particulière de la mélodie et de la magie de Suyin. Cette mélodie faisait danser le sable, accompagnant la jeune Darowen sans jamais la toucher. Chaque Grains de sable savait où aller, et composait alors une danse dans les airs suivant le moindre mouvement de la jeune demoiselle.

Modifiant le rythme légerement, les differents grains de sables réagirent suivant leur constitution differentes. En effet, le sable est un ensemble de grains venant de rocher, et de nombreuses couleurs se fondait dans le sable pour lui donner une teinte propre. Mais avec une fréquence adéquouate et une magie suffisante, séparer les grains suivant leur nature, et donc leur couleur n'était pas impossible. Des lignes noires, blanches, beiges et grises allaient donc au gré des mouvements amples de la danseuses, la suivaient comme de long rubans.

La Mélodie du Désert étaient une des plus belles oeuvres du Barde Suyin Ganae.
Et il savait montrer sa joie quand il la jouait.
Revenir en haut Aller en bas
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Ven 13 Nov - 19:31

Comment ne pas être envouté par cette mélodie ? porté par l'odeur du sable chaud, par le bruissement du vent sur les dunes... aaahh les grands espaces ! elle pouvait tout ressentir à travers cette composition, si prenant, si frappant... ça y est, son corps s'y remettait ! à bouger tout seul, entamant des mouvements souples, élégants mais ample... oui une danse que l'on disait pour l'époque assez contemporaine, ne se restreignant pas, enchainé à aucune règle... pas comme dans les ballets ou danse du peuple. Ici elle pouvait tout utiliser, tout son corps, toute ses références. Elle se laissait aller, et se rendit seulement après que du sable l'accompagnait. Oui, en faite le barde accompagnait également la danseuse, non pas par la musique qui vivante mène très naturellement la danse, mais aussi par sa magie, qui créer un acolyte sableux, lui sert de partenaire.

D'abord surprise, Yestirah fini par jouer là dessus, jouer sur le fait qu'elle ne dansait pas seule, et ce fut plus difficile, mais plus excitant, plus agréable à la vue ! déjà quelques passants s'étaient arrêtés pour observer, curieux et impressionner. Bien qu'il ne soit pas rare d'ouïr des aèdes en ces jardins, ce spectacle était quand même unique et peu courant. La Darowen continua de danser, agitant ses plumes, jusqu'à ce que la dernière note soit jouée. Ce faisant, elle s'arrêta, souffle court, le regard à la pupille tremblante encore de la fièvre qui l'avait parcouru. Oh... cela lui rappelait sa première présentation avec publique, la même fièvre lui était montée à la tête et elle avait eu du mal à s'arrêter ! voulant danser jusqu'à la mort son violon en main. Elle essayait de calmer sa respiration saccadé qui faisait monter et descendre furieusement sa poitrine. Enfin, elle porta ses yeux gris métallisés sur Suyin Ganae, un sourire irradiait son visage et elle avait envie de lui dire : " ais-je bien danser ? était-ce
bien ? ô fichtre que j'ai aimé ! c'était une magnifique mélodie ! vraiment impressionnante ! je vous remercie pour ce moment ! "

Mais de sa bouche au lèvre immobile, aucun son ne sortait. Seul son regard, son regard argenté, parlait avec le musicien, car sur le coup, elle avait la pensé qu'il n'y avait pas besoin de plus, juste de lui transmettre, son émotion vive du moment... la joie qui résultat de l'harmonie qui avait coulé entre eux. Oh oui, être en si bel accord...avec un parfait inconnu, n'est-ce pas merveilleux ? une merveilleuse rencontre. Yestirah savourait la simplicité et la douceur de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Yestirah Vorfolriel

avatar

Féminin

Messages : 398
Localisation : Dans sa chambre à accorder son clavecin
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Demoiselle de compagnie
Notoriété:
0/0  (0/0)
Autres infos:

MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   Dim 17 Jan - 16:15

[ je double poste pour clore le Rp ]

Yestirah attendait une quelconque réaction de la part du ménestrel mais ne pu se résoudre à l'attendre plus que cela. En effet, au loin, une camarade de la maison lui faisait de grand signe de main, criant son nom le plus fort que ses poumons pleins lui permettaient.

" Héla !!! Yestirah on va être en retard pour la répétition ! vient vite ! "

La muette s'agita et rendit le signe de main à son amie. Puis reportant son regard sur Suyin, elle afficha un clair sourire avant de se courber respectueusement, saluant ce jeune barde avec qui elle avait passé un plus qu'agréable moment. Se redressant et venant ramener une mèche rebelle derrière son oreille, elle trottina légère en continuant de saluer le jeune homme, s'éloignant à pas enjoué vers sa camarade pour ensuite courir ensemble, ses grelots tintant encore sur ses ailes jusqu'à disparaitre au coin du chemin.


Et on dit que le spectacle fut des plus ravissants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mélodie de la harpe guidera mes pas. [pv Suyin] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Jardins -