Et quand, au-delà du réel, le néant devînt votre terre, l'éternelle loi fut mille fois murmurée : Méfiez-vous des cercles bleus...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Meryadril Elbelys

avatar

Féminin

Messages : 48
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Herboriste
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Mer 18 Nov - 19:41

Tout semblait si irréel. Tout semblait si étrange. Tout semblait si nouveau. Ses sens, un instant perturbés, se réveillaient peu à peu comme après un long sommeil. Elle se souvenait d'une lumière douce mais dangereusement attirante, d'une force qui l'attrapait pour l'emmener où on ne sait où et de l'écho de sa voix qui tentait en vain de s'échapper de ce piège. Mais quelle était cette chose? Pourquoi s'était-elle cachée dans son jardin? Meryadril était perdue. Son esprit encore embrouillé ne l'aidait pas à prendre conscience qu'elle venait de voyager. Ce fût la première fois qu'elle vécut ce genre de choses. La vieille dame hésita à ouvrir les yeux, elle avait trop peur de se retrouver dans un lieu totalement sombre où les monstres y avaient élu domicile. Meryadril prit son courage à deux mains. Le vent siffla, des senteurs parfumées titillaient ses narines, elle était allongée, sur de l'herbe apparemment. Elle resta quelques minutes ainsi, lorsqu'elle s'aperçut que des personnes l'observaient intriguée. Elle se releva aussitôt tout en gardant sa tenue. Elle leur adressa un sourire, signifiant que tout allait bien et qu'il ne fallait pas s'inquiéter. Ces personnes se détournèrent de cette étrange venue pour continuer leur promenade. Madame Elbelys se massa le dos puis prit son bâton qu'elle avait heureusement gardé avec elle. Sans cet objet, elle ne saurait pas ce qu'il adviendrait par la suite. Malgré ses nombreuses années d'existence, elle s'étonna en regardant autour d'elle. Une nature luxuriante paraissait s'entendre à perte de vue. De belles touches de couleur égayaient le lieu. Des chemins faits avec des petites pierres s'entrelaçaient autour de l'herboriste. Des bancs étaient également installés sous les arbres, pour abriter du soleil, sans doute. Cependant, cet endroit ne semblait pas naturel comme construit de toute pièce par les habitants de ce lieu.

Où suis-je? Je ne connais pas cet endroit... Une peau pâle... Oh, là-bas, des ailes! Magnifiques! Cela n'est pas normal pour un Toruhal. J'ai l'impression d'avoir déjà rencontré des non-Toruhals... Je l'ai sur le bout de la langue! Ce sont des... des... des... Oh zut! J'ai perdu le mot!

Meryadril soupira pour montrer sa déception. Elle se renfrognait qui marquait plus profondément les plis de son front. Elle s'aperçut qu'elle restait là, immobile, comme un piquet. Ne supportant pas l'idée de réfléchir debout, elle se dirigea, comme à son habitude d'une lenteur extrême, vers un banc, situé à plusieurs mètres devant elle. Ses os craquèrent alors, cet événement l'avait vraiment épuisé. Tout en s'appuyant sur son bâton, elle arriva enfin vers sa destination.

Et hop...


Les oiseaux chantaient, le vent soufflait doucement, il n'y avait aucun bruit assourdissant et désagréable, tout ce qu'il fallait pour permettre une bonne réflexion.

Bien. Faisons le point. Je suis dans un endroit inconnu. Je ne connais personne ici. Je suis loin de ma demeure. J'ai laissé ma marmite cuire toute seule. Ma maison va brûler! Avec Enris! Oh, par les dieux! Il faut que j'aille sauver Enris! Ah, je sais maintenant! Ces gens-là sont des Darowens! Alors... Alors... Je suis où déjà... Un lieu où habitent les Darowens... Cela s'appelle comment déjà... Norenth... Noburgam... Nono... Ah enfin!


Nôthburg!


Les rares passants se retournèrent vers elle, se demandant pourquoi cette vieille femme venait troubler les Jardins en prononçant le nom de la cité. Cela ne dura que quelques instants. En effet, ils l'oublièrent pour se concentrer sur ce qu'ils pensaient à ce moment-là.

C'est Nôthburg. Je suis à Nôthburg. Il faut que je réussisse à contacter Enris.


Au moment où elle réfléchissait à un moyen pour pouvoir parler avec le jeune homme, un imprévu la fit sursauter.


Dernière édition par Meryadril Elbelys le Dim 4 Avr - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enris Adelmeyer

avatar

Masculin

Messages : 302
Localisation : Dans ton c...*Sbaf!*
Age : 26
Bagnard

Parchemin Administratif
Profession: Mercenaire
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Lun 30 Nov - 18:28

Le voyage à travers le cercle téléporteur fut beaucoup plus agréable qu'il pensait. Il y avait tant de couleurs qui passait devant ses yeux qu'il croyait être tombé dans une palette de peinture ou bien avoir prit de la drogue trop forte. Son petit plongeon dans l'anneau fût interromput quand la gravité reprit son droit. Son corps arrêta net et il tomba à plat ventre sur l'herbe fraiche.

Il cracha quelques brins d'herbe et de terre avant d'être frappé violamment derrière la tête par son compagnon de bois qui l'avait suivit. Après quelques secondes pour reprendre ses esprits et pour enfoncer son bonnet vert fluo sur sa tête, il leva finalement les yeux pour voir où il avait atterrit.

-C'est joli ici... Et pas mal plus chaud que dans les montagnes. Par contre, je sais vraiment pas où je suis... Les êtres avec des ailes ont par contre l'air appétissant... Héhéhé... Non non, pas tout de suite. Je dois d'abors trouver Merya... Ah et bien là voilà!

-Hého! Vous n'êtes pas blessée?

Il était facile de la reconnaitre. C'était la seule femme sans ailes et qui était immobile. Enris couru à quatre pattes pour la rejoindre et se redressa pour lui parler. Le petit écureuil de bois ne tarda pas à les rejoindre.

-Chui content de vous avoir retrouvé... Et d'être tombé dans un endroit vraiment mieux qu'avant. Au fait, je vous ai apporté un pull si jamais vous aviez froid mais avec le soleil qui tappe comme ça, je ne pense pas que ce soit nécessaire... Au fait, on est où? Au pays des homme-poulets?



Edit by Hel : Parce que tu as utilisé des chiffres au lieu du mot "dimgrey" on dirait. C'est corrigé, mais n'oublie pas que les paroles sont en gras ^^
Revenir en haut Aller en bas
Meryadril Elbelys

avatar

Féminin

Messages : 48
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Herboriste
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Lun 21 Déc - 21:06

-Hého! Vous n'êtes pas blessée?

Il me parle ou pas?

Quelqu'un courait vers elle, à quatre pattes. De plus, il n'avait pas une paire d'ailes sur son dos, cette personne ne pouvait donc pas être une Darowen. Lorsqu'elle arriva près de la vieille femme, cette dernière reconnut immédiatement son compagnon d'avant sa disparition, Enris. Meryadril se releva aussitôt à cause de sa grande joie. Elle était rassurée de voir le jeune homme sain et sauf et non brûlé de toute part. Il était suivi par un petit animal, qui ressemblait fort beaucoup à une de ces vieilles connaissances. C'est alors qu'elle se jeta sur lui, ignorant complètement la présence d'Enris près d'elle.

" Oh ma petite Pantoufle! Tu n'as rien! Je suis si contente! Tu as su bouger toute seule et me retrouver! Oh ma Pantoufle!"

Elle faisait milles baisers à cet objet en bois qui avait perdu tout ce qui l'animait. Elle reprit cependant contenance, se rappelant qu'elle n'était pas vraiment seule. Meryadril se tourna vers Enris tout en posant ses deux mains toute fripées sur ses épaules. Elle le fixait avec intensité et avec une once d'inquiétude.

-Chui content de vous avoir retrouvé... Et d'être tombé dans un endroit vraiment mieux qu'avant. Au fait, je vous ai apporté un pull si jamais vous aviez froid mais avec le soleil qui tappe comme ça, je ne pense pas que ce soit nécessaire... Au fait, on est où? Au pays des homme-poulets?

« Cela me fait tellement plaisir de te revoir, mon jeune Enris. Je vois que tu n'as pas été blessé. As-tu vu ma maison prendre feu? C'est très gentil de ta part d'avoir apporté un pull. Je vois que ce n'est pas la seule chose que tu as prise chez moi. »

Meryadril souriait pour qu'il ne pense pas qu'elle le grondait. Elle secouait également sa tête de haut en bas, de fines mèches rouge pâle se balançaient doucement autour de son visage. Elle changea de position pour se tenir face au parc et présentait quel était ce lieu à Enris.

« Nous ne sommes pas chez les hommes-poulets. Ce lieu est le refuge de toutes ces personnes ailées, communément appelées des Darowens. Son nom est Nôthburg, la Cité du savoir et des arts. Je suppose que nous sommes dans un petit parc, que je trouve très joli d'ailleurs. Mais c'est la première fois que je viens ici. Cela me redonne le goût de l'aventure! Ma jeunesse d'autrefois! Ce voyage à travers ce trou de lumière est une eau de jouvence! »

En jetant un regard dans le ciel, elle se surprit à voir le visage de son défunt époux. Son sourire d'un charme exquis semblait l'attendre à travers les frontières du monde des morts et du monde des vivants. Il était bien loin le temps où ce sourire s'affichait sur un visage de chair et où la chaleur du sang s'écoulait sous sa peau douce. L'excitation de l'aventure la gagnait de plus en plus. Depuis qu'elle s'était installée dans les montagnes, elle avait perdu cet état d'esprit, qui la rendait nostalgique dans ses longs moments de solitude. Madame Elbelys récupéra son bâton qui était posé sur le banc puis installa Pantoufle, l'écureuil en bois sur son épaule gauche. Elle le caressa une dernier fois avant de se concentrer de nouveau sur son jeune ami, avec un clin d'œil qui en disait long sur ce qu'elle pensait de tous ces récents événements.

« Je propose de faire un petit tour dans Nôthburg, es-tu partant Enris? »
Revenir en haut Aller en bas
Enris Adelmeyer

avatar

Masculin

Messages : 302
Localisation : Dans ton c...*Sbaf!*
Age : 26
Bagnard

Parchemin Administratif
Profession: Mercenaire
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Lun 28 Déc - 18:32

-Ça fait un peu peur de la voir aller avec son écureuil... surtout quand celui-ci est en bois. C'est seulement un pantin pour tenir compagnie et se sentir moins seul, mais il est le fruit de vous-même. C'est donc si tu parlait à toi même... Merde. Est-ce que le voyage m'a rendu plus intelligent ou quoi? Maintenant, c'est moi qui me fait peur en parlant à moi même.

-La maison va bien. Le feu était presque mort quand je suis partis donc il n'y a pas de danger pour elle.

Pendant que Meryadril parlait sur sa joie de revivre sa jeunesse, Enris se léchait la main pour laver son visage et ses cheveux de quelques taches de terre.

-Ça y est, je fais le voyage avec une débousollée. À sa place, je me calmerai un peu pour ne pas faire une crise de coeur. Et ça risque d'être long si on passe tout notre temps à regarder le ciel. C'est juste du bleu avec de la crème fouettée volante... ça me donne faim.

-Je propose de faire un petit tour dans Nôthburg, es-tu partant Enris?

-Mouais, allez-y. Je vous suis.

Il se mit à marcher en direction de la ville, tout en humectant quelques mèches sales qui dépassait de son bonnet et en lançant quelques regards affamés aux êtres volants.



HRP: Désolé pour le temps, dépassé par le travail et les party de noël...
Revenir en haut Aller en bas
Meryadril Elbelys

avatar

Féminin

Messages : 48
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Herboriste
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Dim 17 Jan - 20:41

Ma maison va bien... Je suis rassurée. Mon vœu le plus cher s'est réalisé. je suis si heureuse! Enfin, découvrir de nouveaux horizons avant que la vie ne s'échappe de mon vieux corps. Quel honneur pour moi de partir dans un lieu inconnu. Maintenant, je dois me concentrer sur ce que je vais vivre, Enris est si adorable! Il faudra un jour que je lui fasse mon fameux pot au feu, en ayant une cuisine bien sûr. Oh, je me parle à moi-même, Pantoufle doit se sentir seul.

Après quelques minutes de marche, Meryadril remarqua qu'ils se trouvaient encore dans ces majestueux jardins de Nôthburg, elle n'en croyait pas ses yeux, ce lieu était si vaste et si propice aux rêves. Elle comprenait pourquoi elle voyait de nombreux Darowens s'y promenaient : certains se penchaient vers leur compagnon pour murmurer on ne sait quel genre de mots, des mots d'amitié, révélant un quelconque secret ou de douces paroles à l'être aimé; d'autres étaient seuls et profitaient de ce moment de calme pour laisser libre cours à leur imagination, pour fuir leur quotidien répétitif sans doute, ou pour ne penser à rien. Voir tout ce petit monde réjouissait la vieille femme qui se surprit à être un peu effrayée d'être en présence d'autant de personnes. Il est vrai que la dernière fois qu'elle se trouvait avec "beaucoup de personnes" était le moment où son cher foyer prenait forme dans les montagnes. Depuis ce jour, plus personne.
Enris marchait à côté d'elle. Depuis leur première rencontre, elle s'était prise d'affection pou lui. Au début, elle le voyait juste comme un jeune chasseur perdu dans les montagnes mais aujourd'hui, c'était autre chose. Elle le considérait maintenant comme faisant partie de sa famille, un petit-fils, son petit-fils. Malgré son passé trouble et noir, elle n'en prenait pas considération. Tout ce qu'elle voulait était partager tout son savoir avec lui.
Elle tourna la tête, un sourire bienveillant s'affichant sur son visage.

" Oh, Enris, pardonne mon oubli, tu sais avec l'âge... Je te présente Pantoufle! Je pense que tu as déjà fait sa connaissance chez moi mais je ne te l'ai pas présenté officiellement. Tu vois, cet animal est le premier que j'ai fabriqué. Depuis, il ne me quitte plus et est toujours en aussi bonne forme. "

" T'es d'accord avec moi? "

C'est alors que le dénommé Pantoufle fut pris d'une frénésie qui montrait son réveil. Il se mit à tourner sur lui-même sur l'épaule de Meriadril tout en remuant sa petite frimousse contre l'oreille de la dame. Cette dernière caressa son nez.

"N'aie pas peur, Enris. Parfois, quand des objets me sont très attachés, il semble qu'ils peuvent s'animer seuls."

Un rire franc suivait cette parole.

" Sinon j'ai une totale maîtrise sur les objets. J'ai découvert que je pouvais faire ça très tôt, je ne sais plus vraiment quand, ça remonte à loin. Et toi? Quand as-tu découvert que tu pouvais donner vie aux objets? "


Le temps était agréable, l'air semblait pur, Meryadril était heureuse. Etrange n'est-ce pas? Pour elle, c'était tout à fait rationnel, vouloir retrouver l'adrénaline de l'aventure, vouloir partager ses connaissances avec quelqu'un, donner un peu d'amour à Enris, qui semblait bien seul... Ah, les vieilles grand-mères qui n'en peuvent plus de vivre seules. Elles feraient n'importe quoi juste pour se retrouver enfin "utiles". Et là, c'est le cas, elle se sentait "utile" à Enris, ce n'était peut-être pas ce que pensait le jeune homme mais cette seule pensée lui suffisait pour se sentir bien.

" Je me souviens que tu avais dit que tu avais la même technique que moi, utilises-tu également ton pouvoir terre et esprit en plus de cette alliance? "

Meryadril observait maintenant le jeune homme, elle farfouilla dans ses poches et y découvrit des bonbons. Elle tendit la main pleine de ses sucreries à Enris.
Revenir en haut Aller en bas
Meryadril Elbelys

avatar

Féminin

Messages : 48
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Herboriste
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   Dim 4 Avr - 11:57

[ Vu la non apparition d'Enris, je décide de le terminer et de le clôturer. ]

Quand les bonbons disparurent de sa main, Meryadril arrangea sa grosse écharpe pour bien réchauffer son cou légèrement fripé. Les rayons du soleil la revigoraient mais dommage qu'ils ne puissent pas lui procurer plus de chaleur. On ne pouvait tout avoir ici bas. Les dieux avaient-ils tout ce qu'ils voulaient? Peut-être que oui, peut-être que non. En tout cas, Meryadril n'aimerait pas être immortelle, elle appréciait cette vie de mortel où chaque moment peut être le moment décisif pour sa disparition... Rien de mieux pour mieux profiter des heures qui s'écoulaient à une vitesse folle. La vieille femme fût soudainement prise de regrets, comme si elle pensait qu'elle avait gâché toutes ces années de solitude.
Elle se passa la main devant son visage puis adressa un large sourire à son compagnon Enris qui la suivait. En effet, cela faisait un bon moment qu'ils marchaient ensemble dans le silence. Ils trouvèrent enfin la sortie du large parc qui déboucha sur des rues. La surprise s'affichait alors sur le visage de Meryadril. Les rues étaient bien étranges si on les comparait à celles d'Henêgbald. Un film lumineux semblait remplacer les gros pavés. De plus, à chacun de ses pas, Meryadril remarqua qu'un léger halo cyan se mettait à entourer ses pieds. Intriguée par cela, la Toruhal s'amusait à avancer et à reculer, comme le ferait une enfant dans ce genre de situations. Ce n'est que plus tard qu'elle se rendit compte de son attitude qui ne convenait pas à une personne de son âge. Un soupir s'échappa de sa bouche. Tout en continuant à marcher, elle s'émerveillait de l'architecture non commune du sol, des murs, des habitations qui ressemblaient à des boutons en pierres précieuses émergeant du sol. Ses yeux se voilèrent d'un léger film humide. Meryadril était éblouit par tout ce qu'elle voyait.
Après plusieurs détours, une grande zone s'étendait devant elle, les bâtiments étaient réunis autour d'une construction qui s'élançait fièrement dans les hauteurs. Cette construction paraissait émettre une puissante lumière bleutée de son sommet. Meryadril n'avait jamais lu de livres ou entendu des récits sur la vie et l'histoire de Nôthburg. Elle ne connaissait donc pas le nom de ce bâtiment majestueux. Elle se tourna encore une fois vers Enris, en sous pesant sa sacoche.

" Je pense qu'il me faut des herbes. Ce serait assez dramatique de voyager sans de bonnes potions. "

Sans attendre la réponse du jeune homme, elle pressa le pas vers un Darowen car elle voulait des renseignements sur d'éventuels herboristes du coin. Un passant accepta avec gentillesse de lui indiquer le chemin, ou plutôt de lui expliquer le chemin à suivre. Meryadril grava les indications dans son esprit. La vieille dame remercia le passant par un hochement de tête, un sourire et un léger mouvement de queue. Après une assez longue excursion dans les rues et entre les boutiques, elle trouva enfin une boutique d'herbes. Elle discuta avec la gérante qu'elle trouvait vraiment charmante. Ses yeux mauve étaient en harmonie avec ses courts cheveux rose délavé et sa peau pâle. Sa silhouette élancée et élégante intriguait Meryadril. La femme dépassait largement Meryadril en taille mais elle ne se laissait pas abattre à cause de cette différence.

Les Darowens sont vraiment des êtres étranges.

Elles parlèrent alors pendant des heures et des heures, ou plutôt c'était l'impression qu'avait Meryadril. Ses emplettes finies, la voyageuse se retourna et remarqua avec étonnement qu'Enris n'était plus là. Elle ne l'avait pourtant pas entendu partir. Elle sortit en vitesse de la boutique tout en adressant un dernier salut à cette collègue. Enris n'était pas dehors non plus.

Mais où est-il? ... Peut-être qu'il a rencontré quelqu'un qu'il connaissait! Ca doit être ça!

Meryadril invita Pantoufle à venir dans ses mains. Il se mit alors à entamer une danse très curieuse composée de petits sauts et de petits tours sur lui-même. La veuve avança son nez pour le frotter à celle de son jeune ami.

Toi au moins, tu seras toujours là pour moi, hein?

Pantoufle grimpa à toute vitesse sur le bras gauche de la vielle femme pour sauter dans sa capuche. Il s'y roula en boule, confortablement installé.

Bon, je pense qu'il est inutile de chercher Enris, on se retrouvera peut-être par hasard.


[ Rp terminée ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage dans l'inconnu [PV Enris] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Jardins -