Et quand, au-delà du réel, le néant devînt votre terre, l'éternelle loi fut mille fois murmurée : Méfiez-vous des cercles bleus...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Ilan Dana Phobersadt

avatar

Masculin

Messages : 49
Localisation : Mons (Belgique)
Age : 24
Mage

Parchemin Administratif
Profession: Legillimancien
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Lun 18 Jan - 18:18

Un nouveau jour s'était levé il y a quelques heures, pour Ilan. Déjà sorti de l'auberge où il rencontra deux personnes particulière, l'une borgne et l'autre blanche comme un cachet d'aspirine, il se promenait désormais de rues en rues en entrant quelques fois dans un bar pour boire sa boisson fétiche. Bizarrement, il y avait du monde ce matin, et les artisans vendaient leurs produits comme des petits pains venant de sortir du four. Ilan avait l'intention de se fournir en élixirs, et pourquoi pas trouver une quelconque arme pour ses prochains défis. C'était sa priorité, même s'il ne s'était pas beaucoup battu depuis son entrée à Henêgbald... Simplement une petit querelle orale avec d'autres Toruhals. Il repensait quelques fois à ce moment, mais tourna définitivement la page.

C'est bizarre, se dit-il, je ne suis toujours pas tombé sur un Alchimiste...

Ses yeux viraient de gauche à droite, mais il était assez difficile de percevoir tout les magasins avec la foule présente. Il essaya tout de même de trouver ce qui l'intéressait, ou quelque chose du genre. Il n'était pas à la recherche d'un simple élixir de dopage, non. Il cherchait ce qu'on appelait l' "élixir d'Ophrys". Cet élixir permettant de ne sentir aucune douleur, vu qu'il consistait à les stopper automatiquement dans un délais très bref. Il est composé d'une plante ayant des vertus pharmaceutique, l'Ophrys Tenthredinifera. Ces vertus n'ont été découvertes que récemment, c'est pourquoi cet élixir est très rare et très recherché... Seuls quelques alchimistes en connaissent la recette, et certains vendent cette petite fiole pour des sommes qui peuvent vous arracher les poumons par la bouche. Il savait très bien qu'il trouverait cet élixir un jour ou l'autre, mais aujourd'hui est un jour spécial.
Ses pas continuaient sans relâche à avancer sur le sol pavé, cela faisait une bonne heure qu'il marchait, et pourtant il n'avait toujours pas trouvé un alchimiste dans le coin. Peut-être était-il temps d'abandonné ? Ilan n'a jamais aimé la défaite, et refusa aussi tôt. Il entra dans la première forge qu'il trouva, et acheta trois petites dagues, de trois couleurs différentes. Il ne savait pas ce dont il allait en faire, mais n'était pas déçu de son achat. Elles serviront bien à quelque chose, après tout...
Il continua son chemin, désirant pénétrer dans une taverne réputée avant de bousculer une personne avec un visage familier et de faire tomber son livre de son sac... Mais comme d'habitude, au lieu de s'excuser, il en profita.

_ Ramassez-le.
Revenir en haut Aller en bas
Arelin Elaessa

avatar

Féminin

Messages : 372
Localisation : Où je veux, nah !
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Prostituée
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Lun 25 Jan - 18:18

Assise sur le rebord en pierre, les pieds dans le vide, Arelin regardait le trou profond sous ses chaussures. Un caillou s’échappa de sa main et tomba le long de sa jambe, puis disparut. Elle sut qu’il avait fini sa chute quand un petit «plouf» étouffé lui parvint. Autour d’elle, sur la place, les gens avait commencé à s’agiter. Elle se mit debout sur le rebord du puits et sauta à pieds joints sur les dalles, manquant de renverser un jeune garçon.
Elle s’en voulait énormément d’avoir dévoilé ses pouvoirs, surtout à un abruti comme… Finalement l’insulter ne servait à rien. Et puis, à force elle le savait : elle était trop impulsive. Elle frappa dans le montant en bois qui servait à tirer le seau, qui vacilla. Elle devait changer. Si jamais elle partait pour Maêlig, ce qu’elle ferait certainement très prochainement, elle devait absolument devenir plus responsable. Mais plus urgent elle devait trouver des armes. Elle regarda tristement ses deux dagues, pensant simplement que ça ne suffirait pas.
Elle se dirigea donc vers le forgeron le plus proche, songeant aux lames qu’elle s’achèterait grâce à l’argent qu’elle avait gagné avant son arrivée à Henêgbald.
Alors qu’elle faisait son premier pas, elle ressentit un choc au niveau de son épaule.


''-Ramassez-le.''

Elle regarda par terre, où était tombé un livre qui était apparemment l’objet qu’on lui avait demandé de ramasser. Elle s’apprêtait à répondre du tac au tac « faites le vous-même ! » mais dit :

''- Je … ''

Sauf qu’à ce moment là elle leva la tête et vit à qui elle s’adressait. Le même regard bleu turquoise, les mêmes cheveux rouges et le même air supérieur que quelques instants auparavant : c’était bien l’homme de l’auberge. Elle cru même apercevoir quelques gouttes d’eau encore accrochées à la mèche qui lui couvrait l’œil. Suivant ses propres conseils, elle décida qu’il valait mieux s’excuser ou au moins ne pas le provoquer. Elle se pencha donc et attrapa le livre par le coin comme un torchon sale et avec un regard froid le déposa dans les mains de son propriétaire. Elle ne l’avait pas provoqué ou juste un peu…

''- Excusez-moi pour tout à l’heure… Mais vous m’avez paru odieux… Je crois avoir remarqué que c’est dans votre caractère… Tachons de reprendre sur de bonnes bases, même si vous me semblez hostile…''

Et en disant cela, elle plongea son regard glacial dans celui turquoise de son interlocuteur. L’espace d’un instant elle sentit son cœur battre, de façon inexpliqué, puisque rien ne lui arrivait réellement. Au plus profond d’elle-même, elle savait, et elle sentait, ce besoin inexplicable qu’elle avait de contact humain, véritable.
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Sam 30 Jan - 20:01

Ahhh! Merde! Et merde! Pourquoi ça m'arrive encore, à moi, pauvre petite chose que je suis? Quel connard je fait, oui! Je suis, encore une fois, tombé dans de beaux draps! Ah là là, pardonne moi, Yuya ma soeur, tu serais peu fière de ton frère en cet instant! Décidément mes premiers pas dans la cité d'Henêgbald ne s'annoncent pas de tout repos. Voilà qu'après m'être perdu sous la pluie pendant des heures, après avoir passé une nuit glaciale dans un grenier peu avenant avec un tueur à gages louche, mais qui somme toute m'a quand même offert un thé, oui après tout ça, voilà que de nouveau, je suis dans le trouble!

Je cours, je cours, le plus rapidement possible. Derrière mois deux gros costauds forcent leur chemin à travers la foule de manière grossière. J'essais de ne pas imaginer ce qui se passera si jamais ils m'attrapent! Je finirai sûrement en purée pour chameau! À cette éventualité, j'augmente le rythme que je croyais déjà au summum de ma capacité. Je tourne la tête vers l'arrière, ils se rapprochent! Je cris «attention!» à la dernière seconde, je ne l'avais pas vu arriver celui-là! Ne pouvant éviter totalement l'étale de poissons dans laquelle j'étais en chemin pour m'affaler, quelques secondes auparavant, je bouscule le marchand et fait tomber quelques uns des ses marchandises. Bredouillant des excuses inaudibles, je reprend la fuite. Une fois de plus... Mon dieu, cette fois-ci je suis cuit, ma facture sera si élevée à la fin de la journée qu'on aura d'autre choix de me garder en prison pour la vie... ou pire! De me condamner aux travaux forcés... ou à la mort!

Je regarde dans ma main, l'objet de la poursuite, mon crime, mon vol. C'est une petite montre à gousset. C'est idiot de faire tout ça rien que pour un petit objet... Toutefois celui-ci a une grande valeur et ce que j'ai le plus besoin en ce moment, c'est bien d'un peu d'or. Je me suis fait dérober ma bourse avant-hier et depuis je n'est pas mangé et dû dormir sur le pavé froid de la rue. Il faut que je m'arrange pour survivre dans cette foule obèse et tous les moyens sont bons!

Cependant, je sens que la situation m'échappe... Les gardes se rapprochent -ils n'abandonneront donc jamais ceux-là!- et moi je m'essouffle de plus en plus. En suis-je vraiment là? Suis-je à bout de ressource pour déjà devoir jouer mon ultime carte...? Je crois que oui. Je n'est plus le choix! Il le faut!

Je pousse un cri pour me donner du courage et puis je plonge dans ma moitié animale. Mon corps se transforme, pendant que je cours, en jeune lion à la crinière dorée. Ma vitesse en est grandement accrue. Ahaha! Je vais pouvoir les semer ainsi! Je me retourne pour regarder où je vais mais j'ai pas le temps de voir quoi que ce soit que je fonce dans quelque chose ou plutôt quelqu'un. Je projette la personne sur le sol, m'affalant du même coup, sur elle. Étourdi, je prends quelques secondes à revenir à moi. Je l'observe, c'est un homme assez étrange avec des poils pourpres et des yeux bleus. À côté de lui, est étalé ses effets personnels. Je ne peux pas m'excuser vu que je suis sous forme animale, je m'éloigne pour le laisser se relever. J'oublie furtivement la présence des gardes qui sont toujours à ma poursuite.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Ilan Dana Phobersadt

avatar

Masculin

Messages : 49
Localisation : Mons (Belgique)
Age : 24
Mage

Parchemin Administratif
Profession: Legillimancien
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Dim 31 Jan - 17:29

Et bien oui voilà. Son visage était plus que familier, vu qu'il venait à peine de la voir à l'auberge. Alors comme ça, selon elle, Ilan était odieux. Sous les yeux de toutes personnes envisageable, Ilan n'était pas un homme de bon cœur. Il est d'ailleurs exécrable. Un mauvais caractère qui s'était imprégné dans son âme et ne pouvait sous aucun moyen s'effacer. Mais bon, elle l'avait dit elle même, c'était son caractère.
Sa proposition était alléchante, pour tout avouer. Ilan y pensa à deux fois. Que faire ? Son caractère n'a jusqu'à présent épargné aucune personne qu'il avait rencontré. De nature timide et réservé, si il parle mal au gens, c'est en partie pour ne pas montrer qu'il est en réalité une petite nature. Alors que faire ? Tenter l'expérience en risquant de faire faux pas... Ou ne rien tenter du tout ? Il fit bouger sa tête quelques instants, comme pour remettre quelque chose à place là-dedans. Il déposa son regard une dernière fois sur la Toruhal... Il était temps d'une réponse :

_ Je ne crois pas que m...

Ses paroles furent interrompue. Un autre Toruhal venait à peine de le percuter pour le projeter un peu plus loin. Un lion, ou quelque chose comme ça. Il n'avait pas forcement eut le temps de déterminer la race, mais instinctivement, il savait que ce n'était pas un animal ordinaire.

Lui, j'vais lui faire sa fête ! pensa-t-il. Mais avant de faire quoi que ce soit, il déposa ses yeux sur la gueule du félin qui semblait se soucier de quelque chose. Finalement, si il l'avait bousculé, c'est qu'il y avait une bonne raison ! On ne bouscule pas des gens comme ça, surtout dans ce monde, ou un simple toucher peut réveiller un spectacle de magie. Ilan se leva et observa autour de lui pour constater que toute la foule les regardait. Il voulut placer quelques mots déplacés, mais se tut. Il devait comprendre pourquoi cet animal, ou plutôt cet homme, était là.
Soudainement, deux hommes entrèrent par là foule à l'endroit où les trois Toruhals se tenaient. Ce sont des gardes !

_ Peut importe qui tu es. Peut importe ce que tu veux, mais tu vas devoir m'offrir plus que du respect ! dit-il en s'adressant au félin.

Il offra à dernier regard à Arelin, histoire de lui dire de l'aider si un problème arrivait. Avança de quelques pas vers les gardes, mettant sa main à ses cheveux, contre les courses de ceux-ci. Même s'ils voulurent placer une ou plusieurs phrase, Ilan prit la parole en premier.

_ Un problème, messieurs ? demanda-t-il, la mèche de cheveux bordeaux levée libérant ainsi ses deux yeux à la vue de tous. Car je pense, oui je pense bien, qu'il n'y en a aucun. N'est-ce pas ?

Les pupilles d'Ilan se rétractèrent pour se dilater ensuite. Il n'aimait pas utiliser son hypnose pour des cas similaires à ceux-ci. Mais comme le félin était avec eux, s'ils l'attrapaient, ils allaient peut-être nous prendre comme complices ? Alors, à quoi bon ne rien faire.
Les gardes restèrent figés. Les trois avaient les même expressions sur leurs visages, et firent tous des pas en arrières pour retourner d'où ils venaient, la caserne. Cependant, un bruit se faisait entendre. Des pas. De nombreux pas... C'est alors que d'autres silhouettes se firent voir. Huit autres gardes étaient arrivés, ayant vu de près le scénario d'Ilan sur leurs précédents collègues.

_ On est dans la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Arelin Elaessa

avatar

Féminin

Messages : 372
Localisation : Où je veux, nah !
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Prostituée
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Dim 31 Jan - 19:50

Un mur. En effet, un mur venait d’apparaître dans le champ de vision d’Arelin, en lieu et place du toruhal qui s’y été trouvé quelques secondes auparavant. Elle avait juste cligné des yeux, mais ce laps de temps avait suffit pour qu’un éclair orange -qui s’avéra être un lion- traverse devant elle, dans l’axe exact de la position de son interlocuteur. Elle comprit que le mur n’était pas « apparu » comme elle l’avait pensé au début, mais qu’il appartenait en réalité au bâtiment qui se trouvait derrière.

Elle tourna alors la tête, et vit une scène assez cocasse : l’homme aux cheveux bordeaux était littéralement « étalé » sur le sol, et un jeune lion lui servait de couverture.


Si ce lion n’avait pas été un mâle…Ou alors...

Pensa la métamorphe, avant de tousser pour chasser ce genre de pensée de son esprit. Avant d’être renversé par ce troisième Toruhal, l’inconnu de l’auberge avait prononcé quelques mots, mais si peu, qu’Arelin n’en avait pas comprit le sens. En tout cas, si ç’avait été une médisance, il avait été puni.

La foule s’accumula donc autour d’eux, d’une part par curiosité, d’autre part, car le lion avait apparemment fait des dégâts. Arelin remarqua le regard que le toruhal aux yeux bleus lança de manière général à chacune des personnes qui le toisait, mais ne dit rien, car plus que la foule, elle craignait ce qu’elle venait d’entendre : des gardes arrivaient de la même direction que celle du lion.

Son impression fut confortée rapidement, lorsque les hommes armés fendirent le rassemblement de badauds, et se plantèrent exactement là où ils étaient. Le toruhal de la taverne, s’était relevé, et lui avait lancé un regard qui lui donnait un minimum de réponse à sa question. Ou du moins elle était d’accord que s’ils ne faisaient rien ils étaient foutus.
Elle se plaça donc à côté de lui, mais légèrement en retrait. La mèche bordeaux ne couvrant plus l’œil turquoise, elle se dit, que, les deux yeux ensemble devaient être magnifiques, sauf qu’elle ne pouvait rien voir d’où elle était.

Tandis qu’il fixait les gardes, elle remarqua que ces derniers baissaient lentement leurs armes… Mais ce n’était que l’avant-garde, et quelques uns de leurs gentils collègues arrivaient derrière eux.


- On est dans la merde.

Dit le toruhal devant elle.

- Pas forcement…

Répondit elle avec un demi sourire.

- Vous connaissez l’attaque du concombre tueur ? Remarquez, j’viens de l’inventer…

Une bourrasque gigantesque souleva un étal de maraîcher, et les légumes qui s’y trouvaient –en l’occurrence des concombres- furent projetés exactement sur les gardes.

Arelin se retourna en un bond, espérant qu’il la suivrait. Etre assommé par des légumes, n’arrêterait pas les gardes très longtemps.
Elle aurait voulu s’assurer que tout le monde la suivait mais son instinct lui disait, d’au moins tourner le coin de la rue avant.


Dernière édition par Arelin Elaessa le Mer 3 Fév - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Lun 1 Fév - 20:47

Ouhlàlà! Je sens que le monsieur aux cheveux roses ne m'apprécie pas du tout. Franchement, je veux bien lui dire que je suis sincèrement désolé, mais pour l'instant, vaut mieux rester sous forme animale. J'entends les gardes qui se rapprochent. Quoi! Ils sont donc infatigables ceux-là! Deux fortes silhouettes bousculent la foule et se fraie un chemin vers moi... Ça y est, je suis mort! Paralysé de terreur, je reste sur place, sans broncher. Au dernier instant, l'homme que je viens tout juste de renverser et qui m'apparaît antipathique, s'interpose entre moi et les deux gros costauds qui veulent me faire la fête. Hé bien! Peut-être l'ais-je jugé trop rapidement, ce gaillard? Le voilà qui prend ma défense, à présent. Mon nouveau sauveur s'approche du couple de poursuivants et plante son regard turquoise dans le leur. Je ne saisi pas trop ce qui se passe... Qu'est-ce qui leur fait, au juste? Opère-t-il sa magie?
En tout cas, ça fonctionne, son petit tour de passe-passe... Toutefois, huit autres gardes qui se tenaient à l'écart et qui observaient son petit manège, sortent soudainement de la foule compacte et se ruent vers nous, bien décidés.

Évidemment, je ne pouvais espérer davantage de chance, cette fois, je suis cuit... et pas seulement moi. Ouais, effectivement, on est dans la merde. Mais voilà qu'un autre élément entre en jeu! Une jeune femme qui avait une présence plutôt effacée jusque là se dévoile en lançant un «pas forcément» qui paraît un peu trop détendu vis-à-vis la gravité de la situation, puis elle lâche quelque chose à propos d'une attaque d'un concombre tueur. Je hausse un sourcil (ou une expression qui ressemble à quelque chose comme à dans mon visage de lionceau).

Soudain, un vent violent balaie la place et arrache, à l'étal d'un marchand abasourdi, quelques concombres qui virevoltent dans les airs puis se propulsent à toute vitesse vers les gardes. J'ai souvent assister à des démonstrations de magie, mais à chaque fois, je suis ébahis! J'aime l'observer en action, toute fois, je n'en est point le temps sur le moment. La fille en profite pour tourner les talons et fuir, je l'imite presque aussitôt. Sauve qui peut! Je cours comme je n'aie jamais couru auparavant. Rapidement, je dépasse ma compère, qui humaine, n'a que deux jambes et une mobilité réduite comparée à la mienne.

J'aperçois, à ma gauche, une petite ruelle, et sans plus y réfléchir, je m'y engouffre. Elle est remplie de divers tonneaux et boîtes à déchets. Une odeur âcre de pourriture flotte dans l'air, mais ce n'est ni le moment, ni l'endroit pour faire le difficile, cela fera une excellente cachette contre les gardes. Lorsque la fille et le monsieur arrivent à ma hauteur, je leur fait signe de pénétrer dans ma cache.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Ilan Dana Phobersadt

avatar

Masculin

Messages : 49
Localisation : Mons (Belgique)
Age : 24
Mage

Parchemin Administratif
Profession: Legillimancien
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Mar 2 Fév - 18:54

Ilan devait avouer qu'il ne s'attendait pas à une réaction aussi infantile de la part d'Arelin... Le concombre tueur, est-ce réellement quelque chose de permis d'appeler une attaque, offensive ou non, d'une manière aussi ridicule ? Cependant, cela le fit rire intérieurement.
Après avoir attaqué, le félin commença à courir. A toute vitesse. Est-ce un fuyard ? Arelin et Ilan savaient très bien que c'était un Toruhal, il aurait pu dévoiler son identité pour les aider, d'une manière ou d'une autre. En tout cas, faire quelque chose au lieu d'utiliser ses quatre pattes. Mais peut importe ce que diable faisaient les gens : la situation était assez délicate. Courir, il fallait courir... Surtout ne pas se faire attraper. Si un garde utilise la magie, la situation s'avèrerait encore plus délicate dès lors. Il ne fallait plus qu'espérer que personne ne puisse se mettre en face de notre chemin.
Bien que les autres avançaient, Ilan mit du temps avant de comprendre qu'il était seul à coté de huit gardes sous des légumes, bien sûr, il avança rapidement de manière à s'agripper à la hauteur du lion qui semblait avoir trouver une cachette.
Le lion avait mit du temps à comprendre que quelque chose le grattait dans le dos. Quelque chose qui s'obstinait à rester coincer dans sa fourrure lors de ses derniers pas, et surtout quelque chose de bien vivant. C'est en bougeant ses yeux vers sa nuque qu'il aperçut un reptile. Et même si Ilan se doutait qu'il avait compris, il préféra quand même répéter encore une fois ce qu'il était. Après avoir reprit forme initiale, il lui dit :

_ J'ai l'écaille du Caméléon.


Personne désormais ne pouvait douter d'Ilan. C'était un Toruhal comme tant d'autre. Un Toruhal mal élevé, certes.
Ilan n'aime pas courir. Il le fait en combat, l'un des seuls moments où le mot condition physique prend du sens pour Ilan. Et puis, tant qu'on a des pattes capable d'accrocher n'importe quoi et de se faire transporter par un félin ou même une calèche... Il n'y a pas de questions à se poser. Une autre aussi l'avait compris. Ce grand oiseau qui descendait du ciel bleu à tout allure en lui faisant contraste de son blanc éclatant. Oh tient, c'est bizarre, ce blanc me rappelles quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Arelin Elaessa

avatar

Féminin

Messages : 372
Localisation : Où je veux, nah !
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Prostituée
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Mer 3 Fév - 13:09

Arelin, en voyant le lion la dépasser, avait et sans tarder, pris sa forme animale. aussi elle fut surprise quand elle vit un truc étrange et biscornu accroché sur le dos du félin. Son estomac gargouilla. Cela faisait presque un jour et demi qu'elle n'avait rien mangé puisque quand elle avait voulu le faire ce matin là, elle avait quitté l'auberge avant de s'être restauré. De plus, si on comptait bien, son dernier repas remontait à sa dernière chasse en tant que chouette, et donc à un seul pauvre et maigre campagnol. Autant dire que sous forme humaine cela représentait l'équivalent d'un demi petit pois, façon de parler.

Elle étira les ailes prête à piquer, mais secoua la tête, quand elle comprit ce qu'était la chose en question : en effet il est rare de trouver un caméléon en pleine ville. C'était donc un métamorphe...


*m*rde*

Jura-t-elle avant de reprendre légèrement de l'altitude.
Son ventre gargouilla de plus belle à l'idée de ce repas qui lui échappait. La harfang vit le jeune lion s'engouffrer dans une ruelle, elle le suivit, fit un dernier tour dans le ciel et vit que les gardes ne les apercevraient sûrement pas s'ils se cachaient derrière une ou deux caisses qui traînaient dans le coin.

Elle n'attendit même pas d'être posée pour redevenir elle-même, et atterit avec élégance en face du lion qui se grattait frénétiquement le dos. Elle savait pourquoi et riait intérieurement.
Son expression se figea quand le reptile reprit son apparence. Son visage resta bloqué dans une expression étrange, à la fois dubitative et choquée.


_ J'ai l'écaille du Caméléon.

Dit le type aux cheveux bordeaux. Ce qui fit se souvenir à Arelin qu'elle ne connaissait pas son nom.

*Il faudrait peu-être le lui demander...*

Mais cette pensée fut effacé par une autre : si les gardes arrivaient, comment se défendraient-ils ? Ce n'était pas ses deux petites dagues qui serviraient à grand chose... Et puis, s'enfuir par la voie des airs, impliquerait d'abandonner ses compagnons, ou du moins le lion... Ce n'était pas qu'elle ne pouvait pas mais... Un lion, n'importe lequel que ce fusse, jeune ou vieux, elle n'aurait pas pu le porter dans ses serres. Et puis même pour le reptile, elle n'était pas sûre de ne pas le broyer entre ses pattes... Elle se décida donc à parler, et c'est d'une voix assuré mais un tantinet pressante qu'elle dit :

-Je ne voudrais pas vous presser, mais même s'ils ne pensent pas à venir nous chercher ici, il serait préférable qu'on se planque un minimum...

Sur ce, elle redevint Harfang et se percha pour surveiller l'avancée des gardes.


Dernière édition par Arelin Elaessa le Mer 10 Fév - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Mer 10 Fév - 2:42

Qu'est-ce que c'est que ça ? Ça me démange! Je me bouge dans tous les sens, essayant d'apercevoir la petite chose suspendue à mes poils dorés. Un lézard ? Comment est-il arrivé là, ce gêneur ? Je sautille pour le faire dégager, mais soudain, dans un éclair, un homme se dresse devant moi, je le reconnais aussitôt, c'est l'inconnu aux cheveux pourpres que j'ai bousculé dans la rue, toute à l'heure. Ahh! Il est donc toruhal comme moi! J'aurai dû m'en douter... À vrai dire, je n'avais point eu le temps d'y penser avant maintenant.

Tout à coup, une jeune femme tombe du ciel devant mes yeux. J'ai à peine le temps de lever le regard vers elle et d'entre-voir une partie de sa transformation oiseau, qu'elle est déjà à côté de moi. Décidément, c'est la fête des toruhals, aujourd'hui. Pas étonnant. Je sais bien qu'Henêgbald en est rempli. C'est bien comme ça, je préfère tomber sur des gens de ma race, c'est plus... sécuritaire ainsi. Enfin, je pense... ?

-Je ne voudrais pas vous presser, mais même s'ils ne pensent pas à venir nous chercher ici, il serait préférable qu'on se planque un minimum, surgit une voix féminine.

Oui! Bien sûr! Planquons-nous! Je me dissimule dans un tonneau, heureusement ma transformation lionne n'est pas encore à sa forme adulte, et je peux aisément encore me glisser dans les coins plus étroits. La jeune femme se métamorphose, une fois de plus, en oiseau et va se percher haut pour faire notre éclaireur. J'entends les gardes qui passent en courant à côté de nous, se questionnant sur notre position... Je reste quelques minutes, bien caché, puis lorsque la fille me fait enfin signe, je ressors de ma cachette, le lézard toujours accroché à mon poil.

Je le repousse avec délicatesse -enfin du mieux que je peux, sous ma forme animale.
Il est temps de redevenir humain. Je me concentre et reprend mon corps initial dans un pouf! assourdissant. Soudain, je réalise que je suis complètement... nu !

Ooops! J'avais oublié un détail: je n'est pas de vêtements enchantés qui épouse mon corps humain autant qu'animal... Avec ma transformation précipitée de tout à l'heure, j'ai dû les déchirer et les laisser au beau milieu de la place du marché... Héhé! Mon visage vire soudain au rouge, c'est une situation extrêmement gênante... surtout devant cette fille et l'autre... D'autant plus que je ne les connais à peine!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Ilan Dana Phobersadt

avatar

Masculin

Messages : 49
Localisation : Mons (Belgique)
Age : 24
Mage

Parchemin Administratif
Profession: Legillimancien
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Dim 14 Fév - 11:32

D'abord les gardes, puis un Toruhal complètement nu devant nous et devant tout autres personnes qui passait en face de cette petite ruelle. Décidément, on enchainait les conneries. Il fallait désormais trouver un moyen de le cacher. La meilleure solution était qu'il se retransforme, cependant les gardes connaissant son apparence animale, cela ne servait strictement à rien.

_ Il faudra t'acheter des vêtements magiques.


C'est tout ce qu'Ilan trouva à répondre...
Il reprit sa forme de caméléon avant de s'agripper à nouveau au lion. Ils se cachèrent derrière un tonneau de vin pendant qu'Arelin était à l'affut des prédateurs. On allait surement réussir à les semer, et ce serait une bonne chose. Cependant, les pas arrivaient à se faire entendre de plus en plus. Ils approchaient. On en aperçut quelques uns passer en courant comme des fous, trois pour être précis. Il en restait donc cinq à l'arrière.
Ilan n'était pas à l'aise. La façon dont le félin était placer ne lui donnait pas tellement confiance. Il changea de place et s'accrocha à son oreille, même s'il savait très bien que le félin n'allait pas avoir une réaction très correcte.
Des gardes s'étaient arrêter devant l'allée. Ils savaient qu'on se cachait quelque part, ou plutôt ils en étaient certains. Leurs pas n'étaient plus les mêmes. Ils étaient doux et difficile à entendre, comme s'il marchaient sur la pointe des pieds. Il ne fallait plus faire de faux pas, mais le félin ne l'avait pas compris. N'ayant pas vu les gardes, il se gratta l'oreille de manière à ce qu'Ilan s'en vole en plein milieu de la route !
L'un de gardes se retourna et lança un liquide étrange sur le reptile qui reprit à cause de cet elixir sa forme initiale, mais inconscient.
Tout le monde l'avait deviner, on s'était fait prendre. Le harfang se jeta sur le garde alors que le félin restait encore cacher, se demandant ce qu'il se passait...
Quelle sorte de magie vont-ils affronter ? Ilan n'a pas l'air de pouvoir les aider...

[HRP ; Mes petits loups (lol), je vais en Sardaigne pour toute la semaine, alors je vous demander de continuer le RP sans moi jusqu'à mon retour Smile J'essaierai de me reconnecter là bas pour pouvoir lire vos messages, bien à vous Ilan Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Arelin Elaessa

avatar

Féminin

Messages : 372
Localisation : Où je veux, nah !
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Prostituée
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Dim 14 Fév - 12:40

*Un, deux, trois...*

Arelin comptait les gardes qui passaient en dessous d'elle. Plus que cinq et ils seraient sortis d'affaire ou presque. Elle regarda les traînards courir. Ils étaient franchement comiques : Leur armure et leurs armes les gênaient, et leur donnaient une démarche de pingouin. La harfang rit intérieurement. Mais son rire s'étrangla rapidement lorsque le caméléon sortit en volant de derrière un tonneau. En volant ??! Arelin secoua la tête, c'était aberrant , les considérations qu'elle pouvait faire. Elle réalisa qu'en réalité c'était le lion qui avait projeté le reptile hors de leur cachette. Sauf que les gardes passèrent exactement à ce moment là. Tout en priant pour qu'ils ne voient rien, Arelin les vit faire volte-face.

*Raté...*

Ni une, ni deux, elle plongea en direction de celui qui était le plus proche du caméléon. Trop tard apparemment, puisque il eut le temps de jeter un truc liquide et puant sur la bestiole qui se retransforma immédiatement.
Le rapace réfléchit à toute vitesse. Et comme un tilt dans sa tête, elle trouva. Elle se posa à côté d'Ilan, et se reprit sa forme humaine, en oubliant volontairement de réactiver ses vêtements. il ne lui restait donc sur le dos, que ses sous-vêtements.


*Merci le Lion !*

Pensa-t-elle, avec un regard ému vers les tonneaux. Les gardes bondirent, et se retournèrent en bredouillant des excuses.

-Pa... Pardon mademoiselle.

*Le nu, ça aide toujours... Ca me rapelle ce type à M... Je m'égare...*

Arelin remit en marche sa tenue, car la suite du plan consistait à parlementer. Elle se plaça devant Ilan, comme pour le protéger, puisqu'il était allongé, inconscient, sur le sol.

-Excusez moi, messieurs, mais pourrais-je savoir, pourquoi vous pourchassez ce pauvre lion ? Je ne le connais pas, mais puisque j'ai été impliquée dans cette course poursuite, il me semble que j'ai le droit de savoir... Nous pourrions peut-être régler tout cela sans effusion de sang et sans arrestation ?

Les hommes armés, intrigués, se retournèrent. Ils soufflèrent un bon coup en voyant qu'elle portait des vêtements, mais rougir tout de même sous l'effet du souvenir. Celui qui semblait le plus gradé s'avança, et par respect s'inclina, Arelin fit de même, avant qu'il ne dise :

-Vous ne le connaissez pas ? Pardonnez moi, mais vous avez quand même aidé ce voleur à s'enfuir !

-Il y a mégarde, cher monsieur... Je n'ai fuit uniquement pour cette raison que lui ayant adressé la parole vous eusses crut que je le connaissais. Bref peu importe, il me semble que l'incompréhension règne sur cette affaire. Pourriez-vous m'indiquez la raison pour laquelle vous traitez ce pauvre jeune homme de voleur ?

-Il a en sa possession une montre qui ne lui appartient pas ! Il l'a prise, devant nous, à un honnête homme, qui pour son malheur l'avait sortie pour regarder l'heure ! De plus il a renversé l'échoppe d'un poissonnier, qui y a perdu de ses produits...

-Combien vaut cette montre ? Et à combien s'élève les dégâts ?

-Je dirais... (il compta sur ses doigts) 10 sous d'or, en tout.


*raaah... qu'on ne m'y reprenne pas à aider les autres, je vais me retrouver pauvre en moins de deux... Bon, il me restera assez pour deux bonnes armes.*

Arelin décrocha de sa ceinture une bourse, assez rondelette, qui tinta. Elle l'ouvrit tout doucement, avec une grimace de dépit. Elle hésita un instant. Elle pouvait s'enfuir, et laisser les deux autres se débrouiller. Mais elle savait que ce comportement ne lui réussirait pas très longtemps. Et puis... Elle en avait marre de fuir. Si elle voulait obtenir ce qu'elle voulait, elle devait faire face à son destin. Avec une grande aspiration, elle plongea sa main dans la bourse, en retira dix sous d'or, et les tendit au garde. Elle y ajouta deux sous d'argent pour le dérangement de la garde. ensuite elle salua son interlocuteur qui, ne sachant plus trop ce qu'il devait faire bredouilla un "merci" discret, avant d'indiquer à ses hommes de faire demi tour.
Arelin souffla. Mais elle rappela l'homme.


-Je voulais vous demander une dernière chose...

-Oui, qu'est-ce ?

-Et bien, qu'avez vous lancé sur ce type ?


Elle indiqua Ilan du doigt.

-Rien de méchant, il se réveillera dans quelques heures...

-D'accord, Merci.


Tandis que les gardes disparaissaient au coin de la ruelle, Arelin se demanda comment le déplacer. Elle ne trouva rien, et c'est avec appréhension qu'elle se dit qu'elle devrait passer la nuit dehors, puisqu'elle ne pouvait pas le laisser là, seul. Cela représentait bien trop de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Ven 19 Fév - 21:48

Je repris presque aussitôt ma forme animale en constatant ma nudité. Pas question que je me ridiculise plus longtemps! Toutefois, le mal est fait... Au son de nouveaux gardes qui accourent, je retourne dans ma cachette à la vitesse de la lumière, accompagné du lézard. Celui-ci agrippe à mes poils sans vergogne, provoquant chez moi des chatouillis causés par ses fines pattes. Je me contient de me gratter, je ne veux pas le faire basculer. Soudain, il me pique à l'oreille, dans un geste vif et non contrôlé je l'envoie virevolter et faire un vol plané jusque sur les dalles de la route... devant nos poursuivants. Merde ! Ah bien joué, Asteïs, bien joué... Arff! Ce que je peux être crétin parfois. Oh, mais il n'avait qu'à pas toucher mes oreilles, il sait que c'est mon point faible... Non, il ne le sait pas. Bon. La fille-harfang semble vouloir prendre la situation en main. Je reste planqué pour ne pas faire foirer son plan, espérant qu'elle en aie un!

Soudain, elle se transforme et se retrouve... complètement nue. Qu'est-ce qui lui prend ?! Elle essaie de compatir avec moi ou de commencer une nouvelle mode ? Je vois aussitôt l'expression faciale des garde changer, et je comprends. Elle essaie de les amadouer, de les séduire... de les envoûter! Mes connaissances sur le sexe féminin ne sont pas très larges. Dans ma vie, je n'ai côtoyé que ma sœur et ma mère, qui ne sont pas des femmes, mais bien, ma sœur et ma mère. Le peu d'informations que j'ai amassées à leur propos me fait présentement croire que ce sont des démons qui ensorcellent les hommes pour obtenir ce qu'elles veulent... Elles sont jolies et attirantes, mais je suis certain qu'elles cachent quelque chose. C'est dans leur regard que j'ai appris ça. Elle semblent toujours en savoir plus que nous... C'est troublant.

Le temps que ma rêverie s'estompe, je constate que le lézard - qui n'est plus lézard, mais désormais humain- est en position horizontale, les yeux fermés, comme un mort! Je vois que la fille paie ma caution... J'espère qu'elle ne me demandera pas de la rembourser, je n'ai pas d'argent et cette course-poursuite n'aura alors servie à rien si je lui remet la montre. Je décide de ne pas en dire un mot, peut-être qu'elle oubliera. Je sors craintivement de ma cachette, la ruelle est vide, les gardes sont partis. Je m'approche discrètement de l'homme-lézard, le renifle et constate qu'il ne fait que dormir. Ouf! Il n'est pas mort! D'ailleurs j'ai entendu, dans la conversation avec les gardes, que ceux-ci lui auraient administrés une poudre dans le but de le mettre dans cet état léthargique.

Je retourne derrière les tonneaux et me transforme -je suis nu et je ne veux pas que la fille me voit- mais j'ai besoin de m'adresser à elle.

-On est dans une sale position. Que fait-on de lui? Si tu connais un endroit sûr où passer la nuit, je pourrai peut-être le transporter sur mon dos en tant que lion. Oh et... merci, hein, sans vous, je serais mort à l'heure qu'il est...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Arelin Elaessa

avatar

Féminin

Messages : 372
Localisation : Où je veux, nah !
Age : 25
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Prostituée
Notoriété:
0/200  (0/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Sam 20 Fév - 13:17

S'essuyant le front en voyant les gardes s'éloigner, Arelin se retouna, pour voir que le Lion s'était de nouveau retransformé, et que, encore une fois, le jeune garçon était nu. En détournant la tête, elle défit sa cape et la lui tendit.

*Remarque, il a eu la bonne idée de se cacher...*

En effet un tonneau cachait la moitié inférieur du corps du Toruhal. Il prit la parole, sûrement la raison pour laquelle il avait reprit cette forme.

-On est dans une sale position. Que fait-on de lui? Si tu connais un endroit sûr où passer la nuit, je pourrai peut-être le transporter sur mon dos en tant que lion. Oh et... merci, hein, sans vous, je serais mort à l'heure qu'il est...

-Quel est ton nom ?

Lui répondit-elle simplement en rangeant sa bourse. Elle savait qu'elle ne pouvait pas lui demander de la rembourser, puisque s'il avait volé un objet tel qu'une montre, il devait être fauché... Par contre elle pouvait lui demander de le faire plus tard... Mais qu'y gagnerait-elle ? C'est pour cela qu'elle décida...

- De toute façon, tu va être obligé de rester avec moi... Jusqu'à ce que j'estime que ta dette soit réglée...

*J'ai désespéramment besoin d'amis...*


Se garda-t-elle d'ajouter.

- Je crois que je sais où passer la nuit... mais c'est assez loin... Un (ce "un" fut long, très long...)... Ami, qui me dois un service.

Arelin s'approcha d'Ilan, et le poussa avec le bout de sa chaussure.

- Il est vraiment pas net, ce gars... C'est la deuxième fois que je le croise... Mais... Je le trouve marrant !

Puis elle réalisa la fin de la réplique du jeune lion. Il l'avait remerciée ? Sans qu'elle sache pourquoi, Arelin se sentit mieux, plus détendue. Sa journée, sa nuit, et la veille furent englouties dans une marée de douceur. Mais elle se reprit et dit :

- Il ne faut jamais remercier, un jour, quelqu'un te fera payer...

Elle prononça cette phrase en toute connaissance de cause : rares étaient les personnes qu'elle n'avait pas endettés pour les avoir sauvées. Elle se pencha au dessus d'Ilan. Bon, c'était indéniable, ce type n'était pas mal du tout... Mais il fallait l'avouer, il était, comme elle l'avait dit, odieux !

- Tu pourras le porter ?
Revenir en haut Aller en bas
Keefey Asteïs

avatar

Féminin

Messages : 233
Localisation : Dans un monde peuplé de neige et de yetis
Age : 24
Citadin

Parchemin Administratif
Profession: Voleur
Notoriété:
5/200  (5/200)
Autres infos:

MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   Sam 20 Fév - 13:42

Je suis un peu surpris par la réponse directe de la fille, mais je répond néanmoins.

-Asteïs. Keefey Asteïs, je dis tout bonnement. Et vous ?

Je reste derrière les tonneaux le temps de parler à madame, pas question de lui redonner la vision terrible de mon petit corps nu. Je l'entend s'exprimer: obliger de rester avec elle jusqu'à ce que ma dette soit réglée ? Pas de problème, de toute façon, je ne fais que me perdre dans cette ville depuis mon arrivée. Un compagnon ne sera pas de trop. En espérant qu'elle n'essaie pas de m'envoûter comme avec les gardes... Je dois ouvrir l'œil, ça pourrait être dangereux. Les femmes sont imprévisibles et moi, je ne veux pas être comme les autres hommes, je ne me laisserai pas faire par elles! Toutefois, j'admets à contre-coeur, qu'elle ont un certain charme... et quelques unes sont d'une beauté... Ah ! Je m'égare! Je vais me faire avoir! Bon, je n'y pense plus.

- Il est vraiment pas net, ce gars... C'est la deuxième fois que je le croise... Mais... Je le trouve marrant ! qu'elle dit.

Quoi!? Mais j'étais certains qu'ils se connaissaient bien. Enfin, ils en avaient l'air. Amis de longue date ou amants, je sais pas... ? Les apparence sont parfois -souvent- trompeuses, je le sais que trop bien et pourtant, je me fais encore prendre au jeu. Dans ma tête, résonne les mots de la fille «Il ne faut jamais remercier, un jour, quelqu'un te fera payer...» J'en prend soigneusement note. Tout conseil est avisé dans cette ville étrangère.

-Certes, je pourrai le porter, mais pas des heures durant.

Sur ce je me re-transforme en lion et m'approche du cadavre vivant, priant la fille d'un signe de tête de me le mettre sur le dos. On a plus de temps à perdre et j'ai hâte à mon thé du soir, alors plus vite on partira, plus vite on sera arrivé.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.perdu.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut s'en mettre plein les poches ! [ Ilan, Asteïs, Arelin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avenue des Hérauts :: Armureries et autres Echoppes -